Book review: The Blue House by Phoebe Wahl

Book Reviews

(Par ici en Français!)

Last year, I shared Little Witch Hazel as my last book of the year. Well, after I finished it, I asked for more books from Phoebe Wahl at the inter-library loans, and one of them has finally found its way to me! Today, I would like to introduce you to The Blue House.

Once again, it is impossible not to feel completely enveloped into the rich and warm illustrations of Phoebe Wahl. This book is so much fun to explore because each page is filled to the brim with details and funny elements. There is so much to see! There is so many colours and textures! I really like the way Phoebe used paint and collage: her technique gives a very lively effect to her pictures. I also enjoyed how she adds motifs and patterns. It is such a unique experience to read this book because the illustrations are so interesting and nourishing. It is quite special to fall into her universe of colours and textures.

If that was not enough to convince you to run to your library or favourite bookstore to grab a copy, the story is also very sweet and full of sensitivity. Leo and his dad live in a house that is sold to be demolished. However, this is not just a house, but the liveliest of homes. The reader witnesses all the emotions and heartbreak that Leo feels as he experiences this transition to another house. I love that the author chose a single dad and his son as main characters (and also their adorable cat!). The father-son relationship is so healthy, creative and caring. Even if the story is simple, many ideas are presented: what does home mean? how to deal with difficult emotions like anger? what are the effects of gentrification on people? I really enjoyed seeing such creative main characters, and it was nice to see all the different things that Leo did. I thought it was a very cute book that carries a lot of weight and would be the perfect gift for a child who is having difficulty dealing with moving.

I thoroughly enjoyed this book, and I hope you’ll find it at your local library. I am quite sure the illustrations will enchant you as much as they did me. It is the perfect book to spend a few cozy moments with, and I am sure it will make you appreciate all the little quirks that make your house truly your home. In the meantime, I hope you will visit Phoebe Wahl’s website because she is such an incredible artist!

The Blue House, by Phoebe Wahl


 

Book review: La maison bleue, par Phoebe Wahl

(Ce livre est disponible en français! Youpiii!)

L’année dernière, j’ai partagé Little Witch Hazel comme mon dernier livre de l’année. Après l’avoir terminé, j’ai demandé d’autres livres de Phoebe Wahl aux prêts interbibliothèques, et l’un d’entre eux est enfin arrivé jusqu’à moi ! Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter La maison bleue.

Une fois encore, il est impossible de ne pas se sentir complètement enveloppé par les illustrations riches et chaleureuses de Phoebe Wahl. Ce livre est tellement amusant à explorer car chaque page est remplie à ras bord de détails et d’éléments amusants. Il y a tant de choses à voir ! Tant de couleurs et de textures ! J’aime beaucoup la façon dont Phoebe utilise la peinture et le collage : sa technique donne un caractère très vivant à ses images. J’ai également apprécié la façon dont elle ajoute des motifs un peu partout. C’est une expérience tellement unique de lire ce livre car les illustrations sont si intéressantes et nourrissantes. C’est assez spécial de tomber dans son univers de couleurs et de textures.

Si cela ne suffisait pas à vous convaincre de courir à votre bibliothèque ou à votre librairie préférée pour vous en procurer un exemplaire, l’histoire est également très douce et pleine de sensibilité. Léo et son père vivent dans une maison qui est vendue pour être démolie. Cependant, il ne s’agit pas d’une simple maison, mais du plus vivant des foyers. Les lecteurs sont témoins de toutes les émotions et de tous les déchirements que Léo ressent lorsqu’il vit cette transition vers une autre maison. J’adore que l’autrice ait choisi un père célibataire et son fils comme personnages principaux (et aussi leur adorable chat !). La relation père-fils est tellement saine, créative et attentionnée. Même si l’histoire est simple, de nombreuses idées sont présentées : que signifie le mot “maison” ? comment gérer des émotions difficiles comme la colère ? quels sont les effets de l’embourgeoisement sur les gens ? J’ai vraiment apprécié de voir des personnages principaux aussi créatifs, et c’était agréable de voir toutes les choses différentes que Léo faisait. J’ai trouvé que c’était un livre très mignon qui a beaucoup de poids et qui serait le cadeau idéal pour un enfant qui a du mal à faire face à un déménagement.

J’ai beaucoup apprécié ce livre, et j’espère que vous le trouverez dans votre bibliothèque municipale. Je suis certaine que les illustrations vous enchanteront autant qu’elles m’ont enchantée. C’est le livre idéal pour passer quelques moments agréables, et je suis sûre qu’il vous fera apprécier tous les petits détails qui font que votre maison est vraiment votre foyer. En attendant, j’espère que vous visiterez le site Web de Phoebe Wahl, car c’est une artiste incroyable !

La Maison Bleue, par Phoebe Wahl, Les Éditions des Éléphants

Book review: Little Witch Hazel, by Phoebe Wahl

Book Reviews

(Par ici en Français!)

To finish up the year, I wanted to share a special book with you. I wanted the last book of the year to be magical, cozy, full of imagination and very heartwarming. Little Witch Hazel, a Year in the Forest, by Phoebe Wahl is just that, and so much more!

I was browsing Penguin Random House’s catalogue (as one does when bored), and instantly fell in love with the cover of this book. I love how rich and busy it is, there is something to look at in every corner, and who can avoid falling in love with the little witch and her pointy red hat? Luckily enough, two copies of this book were available at my favourite bookstore. It was love at first sight once again when I held a copy in my hands. Each page is filled with wonderfully textured illustrations. The style reminds me of block printing, with high contrast, clear borders and a limited colour palette… and so much texture! Little lines, imperfect colouring, scritch-scratching: it really feels like the illustrations were done with woodcarvings or colouring pencils (they were made digitally however!). The subject is just too lovely not to fall head over heels into the story: the reader follows Hazel, a little fairy witch who leads quite a busy life in the woods.

The book is divided in four parts, one for each season. We follow Hazel and her very busy schedule taking care of the different animals of the forest and harvesting plants and fruits. Each story holds a special message from each season, and the year wonderfully circles on itself, giving the whole book a sense of time and cohesion. I was immediately absorbed by the story and got so attached to the little fairy witch. It was wonderful to discover her friends and the other woodland creatures. I love when books give you a sense of homecoming and belonging, and this one is just the coziest book to settle into.

If you can only read one of the books I recommended this year, make it be this one! It is magical, whimsical and so rich! The illustrations are wonderfully well done and so enchanting, while the story is endearing and unexpected. I really hope you’ll give this one a read! It is one of those books I know I’ll come back to again and again to lift myself up, to venture into fairyland and to meet the wonderfully sweet little witch Hazel.

Little Witch Hazel, a Year in the Forest, by Pheobe Wahl, Penguin Random House


 

Book review: Little Witch Hazel, par Phoebe Wahl

(Au moment de l’écriture de ce billet, ce livre n’était malheureusement pas encore disponible en français. Cependant, les livres de Phoebe Wahl commencent à être traduit en français. J’ai donc bon espoir que celui-ci sera un jour disponible aussi!)

Pour finir l’année, je voulais partager un livre spécial avec vous. Je voulais que le dernier livre de l’année soit magique, douillet, plein d’imagination et très réconfortant. La petite sorcière Hazel, une année dans la forêt, de Phoebe Wahl est exactement cela, et bien plus encore!

Je parcourais le catalogue de Penguin Random House (comme on le fait quand on s’ennuie), et je suis instantanément tombée amoureuse de la couverture de ce livre. J’adore sa richesse et sa densité, il y a quelque chose à regarder dans chaque coin, et qui ne tomberait pas amoureux de la petite sorcière et de son chapeau rouge pointu ? Par chance, deux exemplaires de ce livre étaient disponibles chez ma librairie préférée. Ce fut une fois de plus le coup de foudre lorsque j’ai tenu un exemplaire entre mes mains. Chaque page est remplie d’illustrations merveilleusement texturées. Le style me rappelle l’impression en bloc, avec un contraste élevé, des bordures claires et une palette de couleurs limitée… et tant de texture ! Petites lignes, coloration imparfaite, frottements : on a vraiment l’impression que les illustrations ont été réalisées avec des gravures sur bois ou des crayons de couleur (elles ont toutefois été faites numériquement !). Le sujet est trop beau pour ne pas se laisser emporter par l’histoire : on y suit Hazel, une petite fée-sorcière qui mène une vie bien remplie dans les bois.

Le livre est divisé en quatre parties, une pour chaque saison. Nous suivons Hazel et son emploi du temps très chargé, qui consiste à s’occuper des différents animaux de la forêt et à récolter des plantes et des fruits. Chaque histoire contient un message spécial pour chaque saison, et l’année fait merveilleusement le tour sur elle-même, donnant à l’ensemble du livre un sentiment de temporalité et de cohésion. J’ai été immédiatement absorbée par l’histoire et je me suis attachée à la petite fée-sorcière. C’était merveilleux de découvrir ses amis et les autres créatures des bois. J’aime quand les livres vous donnent un sentiment de retour à la maison et d’appartenance, et celui-ci est tout simplement le livre le plus douillet dans lequel on puisse se glisser.

Si vous ne pouvez lire qu’un seul des livres que je vous ai recommandés cette année, faites en sorte que ce soit celui-ci ! Il est magique, fantaisiste et tellement riche ! Les illustrations sont merveilleusement bien faites et si enchanteresses, tandis que l’histoire est attachante et inattendue. J’espère vraiment que vous le lirez ! Il fait partie de ces livres auxquels je sais que je reviendrai encore et encore pour me remonter le moral, m’aventurer au pays des fées et retrouver la merveilleuse petite sorcière Hazel.

Little Witch Hazel, a Year in the Forest, by Pheobe Wahl, Penguin Random House