Book review: La Grande Bible des fées, par Edouard Brasey

Book Reviews

(In English here!)

Comme ce livre n’est encore que disponible en français (selon ce que j’ai pu trouver), la revue en français est mise à l’honneur! Ce joli livre m’a été offert en cadeau par mon papa. Quel beau cadeau qu’il me fait très plaisir de partager avec vous ici: La Grande Bible des Fées par Edouard Brasey.

Ce livre, comme son nom l’indique, est une synthèse illustrée de l’univers féérique. Personnellement, j’aurais essayé de trouver un autre mot que “bible”, mais peu importe le titre finalement! Cet ouvrage comporte également de magnifiques images de Sandrine Gestin, David Thiérrée et Amandine Labarre.

Ce volume est divisé en sections qui traitent tour à tour de différents sujets tels qu’une définition des fées, les différentes œuvres littéraires mentionnant les fées, les croyances, le lien entre la nature et les fées, et bien d’autres encore! Le travail de recherche et d’organisation de ce livre est simplement phénoménal! Cela n’est pas bien surprenant lorsqu’on apprend que l’auteur, Edouard Brasey, a écrit plus d’une soixantaine de livres sur les mondes merveilleux.

Mais ce n’est pas le texte, aussi complet soit-il, qui attire le lecteur en premier. Ce sont les illustrations! L’ouvrage est imprimé entièrement en couleur et la mise en page donne l’impression d’avoir trouvé un ancien grimoire. Les trois illustrateurs sélectionnés pour ce livre fournissent également de magnifiques illustrations ayant des styles différents mais qui s’allient pour former un recueil riche et qui fait plaisir à regarder.

Étant donné la nature sérieuse du texte ainsi que sa densité, ce livre s’adresse plus aux lecteurs avancés qui recherchent des références littéraires, culturelles, historiques et folkloriques sur la Féerie. Par contre, toutes les informations que l’on pourrait souhaiter trouver sur ce monde merveilleux se trouvent dans ce livre. Par exemple: quelle est la différence entre une dryade et une hamadryade? Quelles sont les fêtes importantes du royaume des fées? Y a-t’il des fées à Findhorn?

Bref, c’est un ouvrage fascinant qu’on aimera lire lors de longues soirées d’hiver. Chaque page apprendra quelque chose de nouveau au lecteur et sera un plaisir à regarder grâce à la mise en page exceptionnelle et aux illustrations minutieusement choisies. Merci papa!

La Grande Bible des Fées, par Edouard Brasey, Éditions Le pré aux clercs


Book review: La Grande Bible des Fées, by Edouard Brasey

As this book is still only available in French (as far as I could find), the French review is showcased! This lovely book was given to me by my dad as a present. What a beautiful gift that I am very pleased to share with you here: “La Grande Bible des Fées” (The Great Fairy Bible) by Edouard Brasey.

This book, as its name suggests, is an illustrated synthesis of the fairy world. Personally, I would have tried to find another word than “bible”, but it doesn’t matter what the title is! This book includes beautiful images by Sandrine Gestin, David Thiérrée and Amandine Labarre.

This volume is divided into sections that deal in turn with different topics such as a definition of fairies, the different literary works mentioning fairies, beliefs, the link between nature and fairies, and many more! The research and organization of this book is simply phenomenal. This is no surprise when we learn that the author, Edouard Brasey, has written more than sixty books on magical worlds.

But it is not the text, however complete it may be, that attracts the reader first. It’s the illustrations! The book is printed in full color and the layout gives the impression of having found an ancient grimoire.The three illustrators selected for this book also provide beautiful images with different styles that combine to form a rich and enjoyable volume that is a pleasure to look at.

Given the serious nature of the text as well as its density, this book is aimed more at advanced readers who are looking for literary, cultural, historical and folkloric references on Faerie. On the other hand, all the information that one might wish to find on this wonderful world can be found in this book. For example: what is the difference between a dryade and a hamadryade? What are the important festivals in the fairy kingdom? Are there fairies in Findhorn?

In short, it is a fascinating book that you will love to read on long winter evenings. Each page will teach the reader something new and will be a delight to look at thanks to the exceptional layout and the carefully chosen illustrations. Thanks Dad!

La Grande Bible des Fées, par Edouard Brasey, Éditions Le pré aux clercs

Book review: Comment la Princesse Elvire créa son propre royaume, de Didier Lévy et Charlotte Gastaut

Book Reviews

(As this book is only available in French, let me write this review in French too!)

Pour mon 30ième anniversaire, j’ai reçu ce magnifique livre pour enfant… et j’étais vraiment très contente! «Comme la Princesse Elvire créa son propre royaume», écrit par Didier Lévy et illustré par Charlotte Gastaut, est un livre magnifiquement illustrée qui raconte une histoire troublante et inspirante.

Ce qui saute aux yeux lorsqu’on aperçoit ce livre pour la première fois, c’est la complexité et la richesse des dessins. Des motifs de feuilles à répétition, des traits vifs, peu de couleurs: le tout est ensorcelant et crée un aspect de monde magique et irréel. Si on ne doit pas juger un livre à sa couverture, il est quand même fort probable que celle-ci attirera les lecteurs les plus récalcitrants à se saisir de ce bel objet.

À première vue, cette histoire pour enfant semble simple. Cependant, après avoir lu et relu ce livre, je me dis qu’il y a différents niveaux de compréhension possibles, et ça, c’est bien le signe qu’on est face à une histoire extraordinaire. La petite princesse Elvire passe ses journées dehors à parler aux animaux et à grimper dans son arbre préféré. Bien entendu, le roi et la reine ne trouve pas cette attitude libre et exubérante compatible avec leur vie de château et finisse par faire couper l’arbre de la princesse. Suite à cela, la princesse change, se métamorphose et entraîne avec elle ses parents, les souverains, bien tristes d’avoir perdu leur fille après tout.

Que représente Elvire? Et que signifie l’attitude changeante de ses parents? Et l’arbre, lui? Le lecteur et la lectrice devront se faire leur propre interprétation de cette histoire à la fois drôle, triste, éprouvante et finalement réconfortante.

Je dois admettre avoir choisi ce livre avant tout pour ces illustrations, mais l’histoire de la petite Elvire reste en mémoire et au cœur. Les dessins sont extrêmement fluides et détaillés. Le style complexe de Charlotte Gastaut crée un univers riche et hypnotisant amenant le lecteur à s’arrêter à chaque page pour trouver les animaux cachés au travers des feuillages, examiner les expressions de chaque personnage ou tout simplement plonger dans des forêts riches et irréelles. J’adore le mouvement qui se dégage de chaque page. Je ne sais pas si c’est les personnages, la répétition de motif ou un mélange de deux qui donne des impressions de mouvements et d’énergie, mais c’est vraiment très réussi. Finalement, l’utilisation de très peu de couleur rajoute également à l’effet de dynamisme et permette au lecteur de ne pas être complètement perdus dans une cacophonie de détails. Si vous n’êtes pas familier avec Charlotte Gastaut, je vous encourage fortement à visiter son site web, et particulièrement sa page de projets personnels.

Encore une belle lecture à faire autant pour les petits et les grands qui sauront apprécier l’histoire touchante d’une petite fille haut en couleur et les illustrations géniales qui la mettent en scène. Une mention particulière pour les mignons ragondins qui accompagnent la princesse et le lecteur au travers du livre.

Comment la princesse Elvire créa son propre royaume, de Didier Lévy, Illustré par Charlotte Gastaut, Albin Michel