Book Review: How Beautiful, by Antonella Capetti and Melissa Castrillón

Book Reviews

(Par ici en Français!)

Last week, I shared Dear Little One and got slightly obsessed with the brilliant illustrations by Melissa Castrillón. So of course, I ordered a few of her books from the inter-library loans, and here we are. Today I received How Beautiful written by Antonella Capetti and illustrated by Melissa Castrillón.

This time, what really caught my attention is how this incredible illustrator stylizes nature and animals. I love how expressive and graceful her creatures are, and the way she adds movement and textures to plants is simply stunning. This combination creates a universe that is dense and lively, making the reader want to fall right into each page. There is so much to see and observe! Giving this luxuriant universe cohesion, the limited colour palette is unexpected. I also thought the colouring was fun and reminded me of lino-cut prints. Once again, such a fun and richly illustrated world!

The story is once again very sweet. In this book, we follow a tiny caterpillar who wonders what “beautiful” means. It is a quiet exploration of the forest and its inhabitants. Each animal has quite a personal definition of beauty. I really enjoyed meeting them all, and particularly liked the slightly snarky blackbird. Engaging the reader in the same reflection, the story is calm and soothing, making this the perfect book to read before bedtime, or when a little moment of peace is needed.

This book is simply stunning. Overflowing with personality, charm and peacefulness, this book will enchant all readers. I had such a great time poring over the pages, and I am sure you will too! And, yes, there might be another Castrillón book coming up next week.

How Beautiful but Antonella Capetti and Melissa Castrillón, Greystone Kids


 

Book review: Mon Enfant Chéri, par Nina Laden et Melissa Castrillon

(Ce livre est disponible en français: youpiii! )

La semaine dernière, j’ai partagé Mon Enfant Chéri, et je suis devenue légèrement obsédée par les brillantes illustrations de Melissa Castrillón. Alors, bien sûr, j’ai commandé quelque uns de ces livres auprès d prêts inter-bibliothèques, et nous y voilà. Aujourd’hui, j’ai reçu C’est Beau!, écrit par Antonella Capetti et illustré par Melissa Castrillón.

Cette fois, ce qui a vraiment retenu mon attention, c’est la façon dont cette incroyable illustratrice stylise la nature et les animaux. J’aime l’expressivité et la grâce de ses créatures, et la façon dont elle ajoute du mouvement et des textures aux plantes est tout simplement stupéfiante. Cette combinaison crée un univers dense et vivant, qui donne le goût de se plonger dans chaque page. Il y a tant de choses à voir et à observer ! Donnant une cohésion à cet univers luxuriant, la palette de couleurs limitée est amusante et inattendue. J’ai également trouvé le coloriage fantastique et il m’a fait penser à des estampes lithographiées. Encore une fois, un univers ludique et richement illustré !

L’histoire est une fois de plus très douce. Dans ce livre, nous suivons une minuscule chenille qui se demande ce que signifie “beau”. Il s’agit d’une exploration tranquille de la forêt et de ses habitants. Chaque animal a une définition bien personnelle de la beauté. J’ai vraiment apprécié de les rencontrer tous, et j’ai particulièrement aimé le merle légèrement narquois. Engageant le lecteur dans la même réflexion, l’histoire est calme et apaisante, ce qui en fait le livre parfait à lire avant le coucher, ou quand un petit moment de paix est nécessaire.

Ce livre est tout simplement splendide. Débordant de personnalité, de charme et de tranquillité, ce livre séduira tous les lecteurs. J’ai pris beaucoup de plaisir à en lire les pages, et je suis sûre que vous en ferez autant ! Et, oui, il se peut qu’un autre livre de Castrillón vous soit proposé la semaine prochaine.

C’est beau, de Antonella Capetti et Melissa Castrillón, Editions Cambourakis

Book Review: Dear Little One, by Nina Laden and Melissa Castrillon

Book Reviews

(Par ici en Français!)

I’ve kept this book in my sleeve because it is clearly a candidate for my Best Book of 2022, but I feel like now is the perfect time to share it. Let’s take a look at Dear Little One, written by Nina Laden and illustrated by Melissa Castrillon.

What immediately captured my attention with this book are all the colours! All the greens are mesmerizing and the pop of vivid colours clearly enchanting. I also really liked how purple was used in all the illustrations which really gave a sense of coherence to the whole book and also a dreamy feel. Once the initial wonder of the colours slightly subsided, I got very excited about all the lovely pencil textures. According to the book’s blurb, the illustrations were made in pencil and coloured digitally. I love illustrations made this way because the textures from the pencil are kept while the colours are crisp and clear: the final result is rich and vibrant. Finally, I am so impressed with how stylized the natural world is in this book. Every little detail is beautiful, funny or interesting. It is such amazing work!

To go with these stunning illustrations, the story is just as incredible. A letter from Mother Earth to a little one, it is an invitation to revel in all the different wonders nature has to offer. It is also a reminder that we are part of nature and should be acting as stewards of our environment. This message deeply resonated with me. This book is filled with so much beauty, wonder and wisdom. Yet, it delivers its message in a simple and engaging way. It is truly remarkable.

I cannot recommend this book enough. Once more, please run to your library or favourite bookstore to take a look for yourself. All nature lovers will identify with this lovely books. Children and adults alike will be filled with a desire to go outside and wonder, observe and preserve our beautiful nature.

I wanted to share this book with you today because a colleague illustrator, Holly Exley, is currently held in prison for having peacefully protested fossil fuel projects. It breaks my heart that things have come to this, that peaceful protesters are repressed this way. I am truly humbled by her courage and determination. If you want to know more, she shared a video explaining her choice.

Dear Little One, written by Nina Laden and illustrated by Melissa Castrillon, Simon & Shuster Books


 

Book review: Mon Enfant Chéri, par Nina Laden et Melissa Castrillon

(Ce livre est disponible en français: youpiii! )

J’ai gardé ce livre sous le coude parce qu’il est clairement un candidat pour mon meilleur livre de 2022, mais je pense que c’est le moment idéal pour le partager. Jetons un coup d’œil à Mon Enfant Chéri, écrit par Nina Laden et illustré par Melissa Castrillon.

Ce qui a immédiatement attiré mon attention avec ce livre, ce sont toutes les couleurs ! Tous les verts sont envoûtants et le pop des couleurs vives est clairement enchanteur. J’ai aussi beaucoup aimé la façon dont le violet est utilisé dans toutes les illustrations, ce qui donne un sentiment de cohérence à l’ensemble du livre ainsi qu’une impression de rêve. Une fois que l’émerveillement initial des couleurs s’est légèrement estompé, j’ai été très excitée par toutes les jolies textures au crayon. D’après la jaquette du livre, les illustrations ont été réalisées au crayon et colorées numériquement. J’adore les illustrations réalisées de cette façon, car les textures du crayon sont conservées tandis que les couleurs sont nettes et éclatantes : le résultat final est riche et vibrant. Enfin, je suis très impressionnée par la façon dont le monde naturel est stylisé dans ce livre. Chaque petit détail est beau, drôle ou intéressant. C’est un travail extraordinaire !

Pour aller de pair avec ces illustrations époustouflantes, l’histoire est tout aussi incroyable. Une lettre de la Mère Nature à un petit enfant, c’est une invitation à se délecter de toutes les merveilles que la nature a à offrir. Elle rappelle également que nous faisons partie de la nature et que nous devons agir en tant que gardiens de notre environnement. Ce message m’a profondément touchée. Ce livre est rempli de tant de beauté, de merveilles et de sagesse. En même temps, il délivre son message d’une manière simple et engageante. Il est vraiment remarquable.

Je ne saurais trop recommander ce livre. Une fois de plus, courez à votre bibliothèque ou à votre librairie préférée pour y jeter un coup d’œil par vous-même. Tous les amoureux de la nature s’identifieront à ce beau livre. Les enfants comme les adultes seront remplis de l’envie d’aller dehors pour s’émerveiller, observer et préserver notre belle nature.

Je voulais partager ce livre avec vous aujourd’hui parce qu’une collègue illustratrice, Holly Exley, est actuellement détenue en prison pour avoir protesté pacifiquement contre des projets d’exploitation de combustibles fossiles. Cela me brise le cœur que les choses en soient arrivées là, que des manifestants pacifiques soient réprimés de cette façon. Je suis vraiment touché par son courage et sa détermination. Si vous voulez en savoir plus, elle a partagé une vidéo expliquant son choix.

Mon enfant chéri, par Nina Laden et Melissa Castrillon, Editions Kimane

Dear Little One, written by Nina Laden and illustrated by Melissa Castrillon, Simon & Shuster Books

Book Review: Wild, by Emily Hughes

Book Reviews

(Par ici en Français!)

Wild by Emily Hughes is pure fun! I enjoyed every single page and fell in love with the main character. Let’s go!

Wild follows the life of a small girl who grows up in the woods. Raised by animals, she is full of energy, personality,and vitality. She plays with foxes, goes fishing with bears and sings with the crows. One day, she is adopted by a well-intended psychiatrist, and things are grey and difficult. Not letting herself get beat down, she flees back to the wild where she belongs. It is such a simple and well-known story, yet I found this book to be so refreshing. The young character is all emotions and the readers can easily relate to both her joy and distress. Personally, I found this to be the book’s greatest strength.

Indeed, Emily Hughes worked each emotion wonderfully in each page. The illustrations are lively and dense with details: leaves, animals, flowers and delicious textures all come together and set the stage for the quirky characters. I was very impressed by how expressive all the characters are. Even without paying attention to the text, the story was clear and easy to follow, and the pictures added details that were not mentioned in the text, making the text-picture combination that much stronger. I loved how busy each page was making it fun to explore and get lost in the many details. Each page is its own universe with a distinct mood. Finally, to pull everything together, the slightly muted colours give the book a fun vintage feel.

I had so much fun reading this book and getting lost in its many details. There is something quite exciting in finding yourself smiling when looking at a book. Maybe it was because I could recognize part of myself in the main character, or in the weird adoptive parents, but this book just felt like the perfect story at the perfect time. I hope you will pick it up and have as much fun reading it as I did.

Wild, by Emily Hughes, Flying Eye Books


 

Book review: Sauvage par Emily Hughes

(Ce livre est disponible en français: youpiii! )

Sauvage par Emily Hughes est un pur plaisir ! J’ai apprécié chaque page et je me sens très attachée au personnage principal. Allons-y !

Le livre suit la vie d’une petite fille qui grandit dans les bois. Élevée par des animaux, elle est pleine d’énergie, de personnalité et de vitalité. Elle joue avec les renards, va à la pêche avec les ours et chante avec les corbeaux. Un jour, elle est adoptée par un psychiatre bien intentionné, et les choses sont grises et difficiles. Ne se laissant pas abattre, elle s’enfuit dans la nature où elle est à sa place. C’est une histoire tellement simple et connue, et pourtant j’ai trouvé ce livre tellement rafraîchissant. Le jeune personnage est tout en émotions et les lecteurs peuvent facilement s’identifier à sa joie et à sa détresse. Personnellement, j’ai trouvé que c’était la plus grande force de ce livre.

En effet, Emily Hughes a merveilleusement su tisser chaque émotion dans les pages. Les illustrations sont vivantes et denses en détails : feuilles, animaux, fleurs et textures délicieuses s’assemblent et mettent en scène les personnages excentriques. J’ai été très impressionnée par l’expressivité de tous les personnages. Même sans prêter attention au texte, l’histoire était claire et facile à suivre, et les images ajoutaient des détails qui n’étaient pas mentionnés dans le texte, rendant la combinaison texte-image d’autant plus forte. J’ai adoré le fait que chaque page soit très chargée, ce qui permet d’explorer et de se perdre dans les nombreux détails. Chacune des pages est un univers à part entière, avec une ambiance distincte. Enfin, pour compléter le tout, les couleurs légèrement sourdes donnent au livre un aspect vintage amusant.

J’ai eu tellement de plaisir à lire ce livre et à me perdre dans ses nombreux détails. Il y a quelque chose d’assez excitant à se surprendre à sourire en regardant un livre. Peut-être est-ce parce que j’ai pu reconnaître une partie de moi-même dans le personnage principal, ou dans les étranges parents adoptifs, mais ce livre m’a semblé être l’histoire parfaite au moment parfait. J’espère que vous le lirez et que vous aurez autant de plaisir à le découvrir que moi.

Sauvage, par Emily Hughes, Casterman

Book Review: Be a Tree, by Maria Gianferrari and Felicita Sala

Book Reviews

(Par ici en Français!)

“What a wonderful book!” This is how I felt after reading “ Be a Tree” written by Maria Gianferrari and illustrated by Felicita Sala, and I am sure you will love it too!

First off, I am completely biased when it comes to books on trees because I love them so much. That being said, I thought this book was the perfect introduction to young readers to this fascinating world of trees and forest ecosystems. The first part of the book explores the different parts of trees and how each of them plays an important role. The second part focuses on the role each tree plays in a larger forest and all the many important relationships that are taking place in rich ecosystems. The books ends with a few text pages where the readers can find valuable information on trees and also tips on how to protect trees and get inspired to be a tree in their community. Throughout this, the author makes parallels between trees and humans. It is very well done, and the illustrations complete this idea nicely by including a diverse range of children characters throughout the book. The message of the book is such an important and rich one.

Because the message is so rich and fascinating, the illustrations had to be just as rich and just as fascinating, and they are! The naive style makes it fun to look at each picture and spot humorous details. Many of the pages left me wanting to know more about the trees and characters that are featured. Once again, Falicita Sala delivers illustrations that are rich in details and textures, making looking at each one a real treat. She was also able to create wonderful images of difficult concepts like the incredible Mycorrhizal networks. It is fascinating to see how an artist can bring these unseen phenomena to life and do it so well that children will understand and want to learn more. Finally, I really enjoyed the muted colour palette that was used for this book as it gives all the more space for details and characters to shine through… and in this book, trees are as important characters as humans. Fantastic!

I really hope you will pick up this book. I am sure it will charm all tree climbers and forest hikers alike. There is so much to learn about trees still, and this book is sure to launch all readers on a life-long fascination and quest to know more. I love that this book provides important and wise lessons about the environment but also about what it means to be human and how we can build a more positive world together. It is truly a wonderful book, and I hope you will read it too!

Be a Tree, by Maria Gianferrari and Felicita Sala, Abrams Books for Young Readers


 

Book review: Sois un arbre, by Maria Gianferrari and Felicita Sala

(Ce livre est disponible en français: youpiii! )

«Quel livre merveilleux !» C’est ce que j’ai ressenti après avoir lu Sois un arbre écrit par Maria Gianferrari et illustré par Felicita Sala, et je suis sûre que vous l’aimerez aussi !

Tout d’abord, je suis complètement biaisée lorsqu’il s’agit de livres sur les arbres, car je les aime tellement. Cela étant dit, j’ai pensé que ce livre était l’introduction parfaite pour les jeunes lecteurs à ce monde fascinant des arbres et des écosystèmes forestiers. La première partie du livre explore les différentes parties des arbres et la façon dont chacune d’entre elles joue un rôle important dans la vie de l’arbre. La deuxième partie se concentre sur le rôle de chaque arbre dans une forêt plus vaste et sur toutes les relations importantes qui se déroulent dans les riches écosystèmes. Le livre se termine par quelques pages de texte où les lecteurs peuvent trouver des informations précieuses sur les arbres ainsi que des conseils sur la façon de protéger les arbres et d’être inspirés pour être un arbre dans leur communauté. Tout au long du livre, l’auteur établit des parallèles entre les arbres et les humains. C’est très bien fait, et les illustrations complètent joliment cette idée en incluant un large éventail de personnages d’enfants tout au long du livre. Le message du livre est si important et si riche.

Le message étant si riche et fascinant, les illustrations devaient l’être tout autant, et elles le sont ! Le style naïf fait qu’il est amusant de regarder chaque image et de repérer les détails humoristiques. De nombreuses pages m’ont donné envie d’en savoir plus sur les arbres et les personnages qui y figurent. Une fois de plus, Falicita Sala propose des illustrations riches en détails et en textures qui font de chaque image un véritable régal. Elle a également réussi à créer de merveilleuses images de concepts difficiles comme les incroyables réseaux mycorhiziens. Il est fascinant de voir comment une artiste peut donner vie à ces phénomènes invisibles et le faire si bien que les enfants comprendront et voudront en savoir plus. Enfin, j’ai vraiment apprécié la palette de couleurs douces utilisée pour ce livre, car elle permet aux détails et aux personnages de briller davantage… et dans ce livre, les arbres sont des personnages aussi importants que les humains. Fantastique !

J’espère vraiment que vous vous procurerez ce livre. Je suis sûr qu’il charmera tous les grimpeurs d’arbres et les randonneurs en herbe. Il y a encore tellement de choses à apprendre sur les arbres, et ce livre ne manquera pas de lancer tous les lecteurs sur une fascination et une quête de savoir qui dureront toute la vie. J’aime que ce livre fournisse des leçons importantes et sages sur l’environnement, mais aussi sur ce que signifie être humain et comment nous pouvons construire ensemble un monde plus positif. C’est vraiment un livre merveilleux, et j’espère que vous le lirez aussi !

Sois un arbre, par Maria Gianferrari et Felicita Sala, La Pastèque

Book Review: The Octopus Escapes, by Maile Meloy and Felicita Sala

Book Reviews

(Par ici en Français!)

Someone in my bookclub shared a picture of an illustrated cookbook by Felicita Sala, and I really wanted to check it out. Unfortunately, it isn’t available at my library. I was able to find a few of her other books, and The Octopus Escapes, written by Maile Meloy, is one of them. This book is perfect for anyone who loves the sea and its incredible creatures.

Octopuses are fascinating. They can teach us so much, and the more we learn about them, the more alien and intriguing they become. I feel like this book can be the perfect introduction to marine biology, animal condition, and wildlife and environmental protection. All of these topics are touched upon, directly or indirectly, in the point of view of a very cute and mindful octopus. I enjoyed the way this character is curious about its environment and so conscious about all the little things that make it unique and enjoyable. I really liked going through its routine and the different interactions this octopus has everyday. Because the story is told though the eyes of the octopus, it also raised questions regarding conservation and scientific research involving wild animals. This topic particularly touched me because I wanted to become a marine biologist for the longest time. The book sheds a non-judgemental and kind light on animal captivity, but ultimately, I was glad the octopus got to escape and come back to its cozy cave. Overall, the story was very interesting and leaves the reader wanting to know more about conservation and octopuses.

Because the topic of the book can be a bit heavy at times, it was refreshing to have the quirky and warm illustrations of Felicita Sala to complement it. You’ve guessed it, but one thing I really liked about these pictures was all the textures. Because she uses pastels over watercolours and gouaches, each image is filled with different textures that come together to create very interesting and rich compositions. Adding to this, different motifs and patterns are repeated to create mesmerizing underwater scenes. The oceanic world is so rich, and I like how the illustrations combined complex patterns with simple shapes to render wonderful seascapes. One other thing that was particularly impressive was how expressive the octopus character is. With simple shapes, each emotion is clear and touches the reader immediately.

If you have a sea lover in your life, this book might be a perfect fit. It raises a lot of important questions and leaves the reader wanting to learn more and to look into environmental conservation. This book would also be a great conversation starter with younger scientists hearts. I am waiting for other books illustrated by Felicita Sala to arrive, and this one is making me very excited to explore her work.

The Octopus Escapes by Maile Meloy and Felicita Sala, Penguin Random House


 

Book review: La pieuvre s’échappe de Maile Meloy et Felicita Sala

(Ce livre n’est pas disponible en français, mais il a été traduit en espagnol. D’autres livres de Felicita Sala ont été traduits en français cependant.)

Quelqu’un de mon club de lecture a partagé la photo d’un livre de cuisine illustré de Felicita Sala, et j’avais vraiment envie de le consulter. Malheureusement, il n’est pas disponible à ma bibliothèque. J’ai pu trouver quelques-uns de ses autres livres, et La pieuvre s’échappe, écrit par Maile Meloy, est l’un d’entre eux. Ce livre est parfait pour tous ceux qui aiment la mer et ses incroyables créatures.

Les pieuvres sont fascinantes. Elles peuvent nous apprendre tellement de choses, et plus nous en apprenons sur elles, plus elles deviennent étranges et intrigantes. J’ai l’impression que ce livre peut être l’introduction parfaite à la biologie marine, à la condition animale et à la protection de la faune et de l’environnement. Tous ces sujets sont abordés, directement ou indirectement, du point de vue d’une pieuvre très mignonne et attentive. J’ai apprécié la façon dont ce personnage est curieux de son environnement et si conscient de toutes les petites choses qui le rendent unique et agréable. J’ai vraiment aimé suivre sa routine et les différentes interactions qu’elle a chaque jour. Comme l’histoire est racontée à travers les yeux de la pieuvre, elle soulève également des questions sur la conservation et la recherche scientifique concernant les animaux sauvages. Ce sujet m’a particulièrement touché car j’ai longtemps voulu devenir biologiste marin. Le livre jette un éclairage bienveillant et sans jugement sur la captivité des animaux, mais en fin de compte, j’étais contente que la pieuvre ait pu s’échapper et revenir dans sa grotte douillette. Dans l’ensemble, l’histoire est très intéressante et laisse le lecteur désireux d’en savoir plus sur la conservation et les pieuvres.

Comme le sujet du livre peut parfois être un peu lourd, il était rafraîchissant d’avoir les illustrations excentriques et chaleureuses de Felicita Sala pour le compléter. Vous l’aurez deviné, une chose que j’ai vraiment appréciée dans ces images, ce sont toutes les textures. Comme elle utilise des pastels en plus de l’aquarelle et de la gouache, chaque image est remplie de textures différentes qui s’assemblent pour créer des compositions très intéressantes et riches. En outre, différents motifs et dessins sont répétés pour créer des scènes sous-marines envoûtantes. Le monde océanique est si riche, et j’aime la façon dont les illustrations combinent des motifs complexes avec des formes simples pour rendre de merveilleux paysages marins. Une autre chose qui m’a particulièrement impressionnée est l’expressivité du personnage de la pieuvre. Avec des formes simples, chaque émotion est claire et touche le lecteur immédiatement.

Si vous avez un amoureux de la mer dans votre vie, ce livre pourrait lui convenir parfaitement. Il soulève de nombreuses questions importantes et donne au lecteur l’envie d’en savoir plus et de s’intéresser à la préservation de l’environnement. Ce livre serait également un excellent début de conversation avec les jeunes cœurs scientifiques. J’attends l’arrivée d’autres livres illustrés par Felicita Sala, et celui-ci me donne très envie de découvrir son travail d’avantage.

The Octopus Escapes by Maile Meloy and Felicita Sala, Penguin Random House

Book review: Pokko and the Drum, by Matthew Forsythe

Book Reviews

(Par ici en Français!)

A few weeks ago, I shared another of Matthew Forsythe‘s beautiful storybook, Mina. After reading it, I just wanted more of this illustrator’s incredible world, and I just received Pokko and the Drum from the library. I really enjoyed Mina, but I think I love this book even more!

This year, writing these book reviews, I’ve come to realize that one thing that really makes a picture book for me is to have a curious, adventurous main character that is not afraid to try things and to explore their environment. Maybe this is why I loved Pokko so much: she is not afraid of using a slingshot, ride a llama or be noisy. This little frog has such a strong personality and seems afraid of nothing. I loved how she engaged with many other animals in the forest, even a wolf, in a directive and passionate way. The other characters of the book were full of humour: her parents were particularly stoic when it came to their loud daughter. I also really liked seeing all the different animals Pokko was able to rally with her drums. Taking us all around the forest, this little frog is endearing and makes you want to know more about her next adventure!

One thing that particularly impressed me in this book what how the very simple characters were so expressive: with a few simple lines or changes, Pokko went from cautious to daring, her parents from relaxing to terrified, and the wolf from scary to mortified.Simplifying things to their core is such a difficult skill, yet this illustrator really is a master at it. Just like in Mina, the use of colour brings so much to the story. With warm tones we can feel all the vibrance and excitement of our little main character. The textures are also so beautiful, and the sometimes murky backgrounds give the readers the feeling that they are indeed in a forest just after the rain, just like Pokko. There is something very charming and enchanting in these illustrations.

Please run to librairies and bookshops to take a look at this book. The story is funny and filled with incredible characters. The art is rich, cozy and so expressive that you will feel like you are part of Pokko’s eclectic band. Finally, take a moment to appreciate how simple, yet complex, each page is. I spent a lot of time studying this seemingly contradictory fact of the book, and I am leaving it feeling impressed and inspired.

Pokko and the Drum, Matthey Forsythe, Simon and Schuster


 

Book review: The Laughing Willow, by Pog and Maurèen Poignonec

(Ce livre a été traduit en français et en espagnol! Youpiiii!)

Il y a quelques semaines, j’ai partagé un autre des magnifiques livres de Matthew Forsythe, Mina. Après l’avoir lu, j’ai voulu en savoir plus sur le monde incroyable de cet illustrateur, et je viens de recevoir Pokko et le tambour de la bibliothèque. J’ai beaucoup aimé Mina, mais je crois que j’aime encore plus ce livre !

Cette année, en rédigeant ces critiques de livres, j’ai réalisé qu’une chose qui fait vraiment la différence pour moi dans un livre d’images est d’avoir un personnage principal curieux, aventureux, qui n’a pas peur d’essayer des choses et d’explorer son environnement. C’est peut-être pour cela que j’ai tant aimé Pokko : elle n’a pas peur d’utiliser un lance-pierre, de se promener sur un lama ou d’être bruyante. Cette petite grenouille a une personnalité si forte et ne semble avoir peur de rien. J’ai adoré la façon dont elle interagit avec de nombreux autres animaux de la forêt, même un loup, d’une manière directe et passionnée. Les autres personnages du livre étaient pleins d’humour : ses parents étaient particulièrement stoïques face à leur fille tapageuse. J’ai aussi beaucoup aimé voir tous les animaux différents que Pokko a pu rallier avec son tambour. En nous emmenant dans toute la forêt, cette petite grenouille est attachante et donne envie d’en savoir plus sur sa prochaine aventure !

Ce qui m’a particulièrement impressionnée dans ce livre, c’est la façon dont les personnages très simples sont si expressifs : en quelques lignes ou changements, Pokko passe de la prudence à l’audace, ses parents de la détente à la terreur, et le loup de son côté effrayant à la mortification. Simplifier les choses à l’extrême est un talent incroyable, et cet illustrateur est vraiment un maître en la matière. Tout comme dans Mina, l’utilisation de la couleur apporte beaucoup à l’histoire. Avec des tons chauds, nous pouvons ressentir toute la vibration et l’excitation de notre petite protagoniste. Les textures sont également très belles, et les arrière-plans parfois sombres donnent aux lecteurs l’impression d’être dans une forêt juste après la pluie, tout comme Pokko. Il y a quelque chose de très charmant et d’enchanteur dans ces illustrations.

Courez dans votre bibliothèque et votre librairie pour jeter un coup d’œil à ce livre. L’histoire est drôle et remplie de personnages incroyables. L’art est riche, chaleureux et si expressif que vous aurez l’impression de faire partie du groupe éclectique de Pokko. Enfin, prenez un moment pour apprécier la simplicité et la complexité de chaque page. J’ai passé beaucoup de temps à étudier cette réalité apparemment contradictoire du livre, et j’en sors impressionnée et inspirée.

Pokko et le tambour, Matthew Forsythe, Comme des Géants

Book review: Le Saule Rieur, par Pog et Maurèen Poignonec

Book Reviews

(Over here in English!)

Une autre découverte surprise faite à la bibliothèque! Le saule rieur de Pog et Maurèen Poignonec est un album espiègle et adorable qui vous donnera envie de vous trouver un arbre-ami vous aussi!

Ce qui m’a tout de suite plu avec cet album, ce sont les personnages adorables. Les deux personnages principaux sont vraiment charmants et tellement dynamiques. Encore une fois, j’ai beaucoup aimé voir un enfant qui joue dans la nature et qui n’a pas peur de son environnement. Le saule rieur est également vraiment marrant et pleins d’entrain et de vie. C’est un personage que l’on aimerait connaître! Finalement, j’ai aussi beaucoup apprécié que des petits oiseaux, animaux et autres créatures des bois se retrouvent dans chacune des pages. Ils sont eux aussi plein d’humour et de personnalité et poussent les lecteurs à s’attarder à chaque illustrations pour y trouver tous ces personnages. C’est un vrai plaisir de parcourir cet album!

J’ai également beaucoup aimé le style des illustrations qui ont un coté bande-dessinée vraiment agréable. Les illustrations sont riches et très colorées, mais surtout remplies de détails amusants qu’on a plaisir à découvrir. J’ai beaucoup aimé l’utilisation des couleurs en contraste avec des fonds blancs: l’effet final est épuré mais aussi frais et dynamique. Les personnages étant tellement détaillés, ils sont vraiment mis en valeur par les fonds blancs. Et pour renforcer cet effet de cohésion, le choix des couleurs est limité et laisse toute la place au trait de crayon. Cette simplicité est élégante et amusante, et correspond tout à fait à l’histoire simple mais elle-aussi riche en détail et en beauté.

J’ai doré découvrir ce livre et je me suis surprise à rire et à sourire pendant ma lecture. J’ai passé un excellent moment à apprendre à connaître ce saule rieur, et j’espère que vous pourrez vous aussi mettre la main sur ce joli album, plein de vie et d’imagination.

Le Saule Rieur, par Pog et Maurèen Poignonec, Sarbacane


 

Book review: The Laughing Willow, by Pog and Maurèen Poignonec

(This book has not yet been translated to English, unfortunately.)

Another surprise discovery made at the library! The Laughing Willow by Pog and Maurèen Poignonec is a mischievous and adorable book that will make you want to find a tree-friend too!

Right away, what I liked about this book were the adorable characters. The two main characters are really charming and so dynamic. Again, I really enjoyed seeing a child playing in nature and not being afraid of his surroundings. The laughing willow is also really funny and full of life. He’s a character you’d like to know! Finally, I also really enjoyed the fact that little birds, animals and other woodland creatures can be found on every page. They too are full of humour and personality and make readers linger at each illustration to find all these characters. It’s a real pleasure to go through this book!

I also really liked the style of the illustrations which have a really nice comic book feel. The illustrations are rich and very colourful, but most of all are full of fun details that are fun to discover. I really liked the use of colours in contrast with white backgrounds: the final effect is clean but also fresh and dynamic. Because the characters are so detailed, they are really showcased by the white backgrounds. And to reinforce this cohesive effect, the choice of colours is limited and leaves all the room to the pencil line. This simplicity is elegant and fun, and fits perfectly with the simple but beautiful story.

I loved discovering this book and found myself laughing and smiling as I read. I had a great time getting to know this laughing willow, and I hope you can get your hands on this lovely, lively and imaginative book too.

Le Saule Rieur, par Pog et Maurèen Poignonec, Sarbacane

Book review: Wild Beings, by Dorien Brouwers

Book Reviews

(Par ici en français!)

I stumbled upon this book while browsing at my favourite bookstore, Brome Lake Books. It is always dangerous for me to enter this bookshop because it is impossible to leave empty-handed, yet it is a danger I cannot resist! This time, I left with Wild Beings by Dorien Brouwers.

What immediately caught my attention were all the textures. Each page is layers upon layers of different scratching, stamping, watercolour and other unidentified but beautiful textures. The colours are also used in a very fun and wonderful way. I particularly liked how white was used to add details and create beautiful lush yet light effects. The illustrations were made using watercolours, and this medium is used in a very creative and complex way. The book also includes monoprinting techniques which I think add some of the beautiful textures that are so compelling. I am so impressed by how incredible each composition is: rich in colours, patterns, animals and textures, each page is a whole scene to admire!

The beautiful diversity of animals illustrated also makes it a pleasure to flip through the book. I also really enjoyed how children were depicted, or eluded to, in each illustration. Once I noticed this, it was fun to look for the children hidden in each page. Throughout the book, the illustrations and text weave a relationship between children, animals and nature. All three become interlocked in the most beautiful and vivid way. This book really calls on the reader to go outside and explore. Each page made me want to jump, climb or swim!

I am so glad I brought this book home. The illustrations are so inspiring and beautiful! The message of the book is also rich in wisdom and excitement for the natural world. It is a real pleasure to look at this book, and I hope you will look it up too!

Wild Beings, by Dorien Brouwers, Little Brown and Company


 

Book review: Wild Beings, by Dorien Brouwers

(Malheureusement, ce livre n’est pas encore disponible en français, mais les illustrations sont si jolies, que je suis certaine que vous aurez beaucoup de plaisir à l’admirer quand même!)

Je suis tombée sur ce livre en parcourant les rayons de ma librairie préférée, Brome Lake Books. Il est toujours dangereux pour moi d’entrer dans cette librairie car il est impossible d’en ressortir les mains vides, mais c’est un danger auquel je ne peux pas résister ! Cette fois, je suis repartie avec Wild Beings (Créatures sauvages) de Dorien Brouwers.

Ce qui a immédiatement attiré mon attention, ce sont toutes les textures. Chaque page est constituée de plusieurs couches de grattage, d’estampage, d’aquarelle et d’autres textures non identifiées mais magnifiques. Les couleurs sont également utilisées d’une manière très amusante et merveilleuse. J’ai particulièrement apprécié l’utilisation du blanc pour ajouter des détails et créer de magnifiques effets luxuriants mais légers. Les illustrations ont été réalisées à l’aquarelle, et ce médium est utilisé de manière très créative et complexe. Le livre comprend également des techniques de mono-impression qui, à mon avis, ajoutent certaines des magnifiques textures qui sont si fascinantes. Je suis très impressionnée par la complexité de chaque composition : riche en couleurs, en motifs, en animaux et en textures, chaque page est une scène à part entière à admirer !

La belle diversité des animaux illustrés fait également que c’est un plaisir de feuilleter le livre. J’ai également beaucoup apprécié la façon dont les enfants sont représentés, ou évoqués, dans chaque illustration. Une fois que j’ai remarqué cela, il était amusant de chercher les enfants cachés dans chaque page. Tout au long du livre, les illustrations et le texte tissent une relation entre les enfants, les animaux et la nature. Tous les trois s’imbriquent de la manière la plus belle et la plus vivante qui soit. Ce livre invite vraiment le lecteur à sortir et à explorer. Chaque page me donne envie de sauter, de grimper ou de nager !

Je suis si heureuse d’avoir ramené ce livre à la maison. Les illustrations sont si inspirantes et si belles ! Le message du livre est également riche en sagesse et en enthousiasme pour le monde naturel. C’est un vrai plaisir de parcourir ce livre, et j’espère que vous le découvrirez aussi !

Wild Beings, by Dorien Brouwers, Little Brown and Company

Book review: Children of the Forest by Elsa Beskow

Book Reviews

(Par ici en Français!)

I received this little book last Christmas. Don’t let its tiny size fool you: Children of the Forest by Elsa Beskow is filled to the brim with wonderful illustrations and a charming story!

Elsa Beskow is Sweden’s Beatrix Potter. In fact, I actually came across her beautiful illustrations while watching a Stockholm vlog: the lady showcased some beautiful mugs adorned with strawberries and lovely fairies. I followed the trail from the department store, to the illustrations and finally found Elsa. How wonderful it is to have the internet to discover so many new artists! What I love most about Beskow’s work, is how rich each composition, each page is. She includes so many details and so many different plants and animals. It is wonderful to follow the adorable characters in their forest adventures. I love how ingenious she is with creating fairies: this author really had a knack for inventing objects made from natural items like a pine cone bench or mushroom hats. Because her painting skills are so incredible the readers can really feel like they are part of the story and actually in this incredible forest. I was really impressed by her use of perspective and light to create beautiful images. I also enjoyed that each page included a full colour illustration, sketches, and black and white images.

Another wonderful element of this book is that it is filled with magic. The little fairies meet a troll, talk to animals and play with other forest spirits. It is wonderful to recognize more mundane actions like gathering wood and food, and then to be surprised to meet interesting magical creatures on the next page. The fairies, or forest children, we follow along the book are full of life and imagination. They are also industrious and helpful, if only a bit mischievous. It was so adorable to go through each page and to see what creatures, animals or activity the little fairies would turn their attention to.

What a treasure this little book is! It was so much fun to discover this book as an adult, and to have one more painter to look up to. The tiny book also makes it quite fun to read and have around, and, just like Beatrix Potter’s books, it is sure to please children immensely. If you enjoy Beatrix Potter and are looking for new beautiful stories, Elsa Beskow’s work is sure to enchant your heart.

Children of the Forest, Elsa Beskows, Floris Books


 

Book review: Les elfes de la forêt par Elsa Beskow

(Plusieurs livres d’Elsa Beskow ont été traduits en français, mais ne semblent plus être édités. Ouvrez donc grands les yeux chez vos libraires et bouquinistes préférés!)

J’ai reçu ce petit livre à Noël dernier. Ne vous laissez pas tromper par sa petite taille : Les enfants de la forêt d’Elsa Beskow est rempli à ras bord de merveilleuses illustrations et d’une histoire charmante !

Elsa Beskow est la Beatrix Potter de la Suède. En fait, je suis tombée sur ses magnifiques illustrations en regardant un vlog de Stockholm : la dame présentait de superbes tasses ornées de fraises et d’adorables fées. J’ai suivi la piste du grand magasin jusqu’aux illustrations et j’ai finalement trouvé Elsa. Comme c’est merveilleux d’avoir Internet pour découvrir tant de nouveaux artistes ! Ce que j’aime le plus dans le travail de Beskow, c’est la richesse de chaque composition, de chaque page. Elle inclut tant de détails et tant de plantes et d’animaux différents. C’est merveilleux de suivre les adorables personnages dans leurs aventures forestières. J’aime l’ingéniosité avec laquelle elle crée les fées : cette auteure a vraiment le don d’inventer des objets à partir d’éléments naturels, comme un banc-pomme de pin ou des chapeaux-champignon. Grâce à ses talents de peintre, les lecteurs ont vraiment l’impression de faire partie de l’histoire et de se trouver dans cette incroyable forêt. J’ai été très impressionnée par son utilisation de la perspective et de la lumière pour créer de magnifiques images. J’ai également apprécié le fait que chaque page comprenne une illustration en couleur, des croquis et des images en noir et blanc.

Another wonderful element of this book is that it is filled with magic. The little fairies meet a troll, talk to

Un autre élément merveilleux de ce livre est qu’il est rempli de magie. Les petites fées rencontrent un troll, parlent aux animaux et jouent avec d’autres esprits de la forêt. Il est merveilleux de reconnaître des actions plus banales, comme ramasser du bois et de la nourriture, puis d’être surpris de rencontrer d’intéressantes créatures magiques à la page suivante. Les fées, ou elfes de la forêt, que nous suivons tout au long du livre sont pleines de vie et d’imagination. Elles sont également industrieuses et serviables, même si elles sont un peu espiègles. C’était tellement adorable de parcourir chaque page et de voir vers quelles créatures, quels animaux ou quelles activités les petites fées allaient porter leur attention.

Ce petit livre est un véritable trésor ! C’était tellement amusant de découvrir ce livre en tant qu’adulte, et d’avoir une peintre de plus à admirer. Le petit livre est également très amusant à lire et à avoir sous la main, et, tout comme les livres de Beatrix Potter, il est sûr de plaire énormément aux enfants. Si vous aimez Beatrix Potter et que vous êtes à la recherche de nouvelles belles histoires, l’œuvre d’Elsa Beskow ne manquera pas de vous enchanter le cœur.

Children of the Forest, Elsa Beskows, Floris Books (édition anglaise)

Book review: The Raft by Jim Lamarche

Book Reviews

(Par ici en Français!)

A few weeks ago, I discovered Jim Lamarche’s work with the book The Pond. It was such a sweet story and so beautifully illustrated, that I couldn’t resist and ordered The Raft, another book written and illustrated by Lamarche. Well, it did not disappoint!

Once again, it is difficult not to feel admirative of Lamarche’s beautiful illustrations. Each page of this book is beautiful and feels like a screenshot from your favourite childhood memory or dream. The colours are soft and inviting, creating a sense of warmth and lazy summer afternoons. I love how the texture of the paper shows through each image. The added ruggedness makes the characters stand out and come alive in their own paper world. I was particularly impressed by the different points of view and many landscapes that are in the book. This variety makes the book feel lively and gives the reader the impression of following the boy’s adventures on his raft. I love that the book was filled with animals and nature. While reading it, it was so easy to become immersed in the beautiful images and to look for all the creatures inhabiting this wonderful book.

As if the stunning illustrations were not enough to convince you to pick up this book, the story is also sweet and charming. I loved how the author put elements of his own life into the story. This book is about a boy who goes to spend the summer with his artist grandma and finds a raft. During the summer, he also discovers a lot about nature, animals and himself. Like in The Pond, the story has a certain lazy feel to it: it is slow but takes you along for a wonderful journey of observation and contentment. Once again, the child depicted in this story is very self-reliant and industrious while also being creative and patient. It was such a refreshing and healing read!

I really hope you will try to find this book for yourself! It is stunning both in terms of illustrations and story, and I am sure you will have a good time discovering it. This one feels like one of those books that can bring comfort to all readers, children and adults alike.

The Raft, Jim Lamarche, Harper Collins Publishers


 

Book review: The Raft par Jim Lamarche

(Au moment de l’écriture de ce billet, ce livre n’est pas encore traduit en français. Cependant, certains autres livres du même auteur sont disponibles en français!)

Il y a quelques semaines, j’ai découvert le travail de Jim Lamarche avec le livre The Pond (“L’étang”). C’était une histoire si douce et si joliment illustrée que je n’ai pas pu résister et j’ai commandé The Raft (“Le radeau”), un autre livre écrit et illustré par Lamarche. Et bien, ce livre ne m’a pas déçue non plus!

Une fois encore, il est difficile de ne pas être admiratif devant les magnifiques illustrations de Lamarche. Chaque page de ce livre est magnifique et ressemble à une photo tirée de votre souvenir d’enfance ou de votre rêve préféré. Les couleurs sont douces et invitantes, créant un sentiment de chaleur et d’après-midi d’été indolents. J’adore la façon dont la texture du papier transparaît dans chaque image. La rugosité supplémentaire fait ressortir les personnages et leur donne vie dans leur propre monde de papier. J’ai été particulièrement impressionnée par les différents points de vue et les nombreux paysages qui figurent dans le livre. Cette variété rend le livre vivant et donne au lecteur l’impression de suivre les aventures du garçon sur son radeau. J’aime que le livre soit rempli d’animaux et de nature. En le lisant, il était si facile de s’immerger dans les belles images et de chercher toutes les créatures qui peuplent ce merveilleux livre.

Comme si les superbes illustrations ne suffisaient pas à vous convaincre de choisir ce livre, l’histoire est également douce et charmante. J’ai adoré la façon dont l’auteur y a intégré des éléments de sa propre vie. Ce livre raconte l’histoire d’un garçon qui va passer l’été chez sa grand-mère artiste et qui trouve un radeau. Au cours de l’été, il découvre également beaucoup de choses sur la nature, les animaux et lui-même. Comme dans L’étang, l’histoire a un certain côté paresseux : elle est lente mais vous emmène dans un merveilleux voyage d’observation et de satisfaction. Une fois encore, l’enfant dépeint dans cette histoire est très autonome et entreprenant, tout en étant créatif et patient. C’était une lecture tellement rafraîchissante et apaisante !

J’espère vraiment que vous allez essayer de trouver ce livre! Il est époustouflant, tant au niveau des illustrations que de l’histoire, et je suis sûre que vous passerez un bon moment à le découvrir. Il fait partie de ces livres qui peuvent apporter du réconfort à tous les lecteurs, enfants et adultes confondus.

The Raft, Jim Lamarche, Harper Collins Publishers