Book review: The Prince and the Dressmaker, by Jen Wang

Book Reviews

(Par ici en Français!)

I’ve seen this book recommended by so many graphic novel comic book artists and, I was so glad to see it pop up in one of my library searches. The Prince and the Dressmaker by Jen Wang is such a beautiful graphic novel, in so many different ways.

First and foremost, please do not judge this book by its cover. When I first saw it, I thought it would be a simple “Prince-falls-in-love-with-his-seamstress-and-they-have-to-fight-for-approval” story. Absolutely not! The story is so much more than that and incredibly rich. It addresses many themes like ambition, identity, duty, creativity, and friendship. I really enjoyed that both the prince and the dressmaker have strong personalities and dreams. They were very fun and relatable characters that were interesting to follow throughout the book. All the secondary characters were also very funny and so unique! The Parisian setting was very fun and rang true to many of the classic fairy tales stories. I really loved how the readers gets to feel so many emotions while reading this comic book: some parts are hilarious, others are heartbreaking.

It would be impossible to talk about this book without addressing the incredible drawings! There is such skill and care that was put through creating this book. It is always astounding when reading a graphic novel to imagine that where there is now a complete, full-coloured book there were only blank pages. I particularly enjoyed the line work of this book: The varying line width made for a very dynamic effect. The colour work is also impeccable and creates just the right atmosphere for each scene. This comic book is so well done that after just a few page, you get the movie effect in your mind: you forget that you are reading to see the story unfurl just like a movie. Every little detail is believable and sets each scenes strongly. Finally, I have to talk about all the incredible dresses and clothing that are in this book: if you like fashion and design, this book will be a treat!

It was such a pleasure to discover this book and to get lost in its beautiful illustrations and fascinating story. Filled with humour and heartwarming characters, this modern fairy tale is sure to please all readers. What a gift it is to find such great books! I really hope you’ll be able to read this one too!

The Prince and the Dressmaker by Jen Wang, First Second Press


 

Book review: Le prince et la couturière, de Jen Wang

(Ce livre n’a pas encore été traduit en français, mais il est disponible en Coréen! En espérant que la version française arrive bientôt! )

J’ai vu ce livre recommandé par un grand nombre de dessinateurs de bandes dessinées et j’ai donc été très heureuse de le voir apparaître dans une de mes recherches à la bibliothèque. Le Prince et la couturière de Jen Wang est un roman graphique magnifique, à bien des égards.

Avant toute chose, ne jugez pas ce livre à sa couverture. Lorsque je l’ai vu pour la première fois, j’ai pensé qu’il s’agirait d’une simple histoire de “prince qui tombe amoureux de sa couturière et qui doit se battre pour obtenir l’approbation d’autrui”. Ce n’est pas du tout le cas ! L’histoire est tellement plus que cela et incroyablement riche. Elle aborde de nombreux thèmes comme l’ambition, l’identité, le devoir, la créativité et l’amitié. J’ai vraiment apprécié que le prince et la couturière aient tous deux une forte personnalité et des rêves. Ce sont des personnages très amusants et attachants qu’il était intéressant de suivre tout au long du livre. Tous les personnages secondaires étaient également très drôles et tellement uniques ! Le cadre parisien était Le cadre parisien était très amusant et correspondait à de nombreuses histoires de contes de fées classiques. J’ai vraiment aimé la façon dont les lecteurs peuvent ressentir tant d’émotions en lisant cette bande dessinée : certaines parties sont hilarantes, d’autres déchirantes.

Il serait impossible de parler de ce livre sans aborder les incroyables dessins ! La création de ce livre a fait l’objet d’un tel savoir-faire et d’un tel soin. Il est toujours étonnant, lorsqu’on lit un roman graphique, d’imaginer que là où il y a maintenant un livre complet, tout en couleurs, il n’y avait que des pages blanches. J’ai particulièrement apprécié le travail du trait dans ce livre : La largeur variable des lignes donne un effet très dynamique. Le travail sur les couleurs est également impeccable et crée l’atmosphère idéale pour chaque scène. Cette bande dessinée est tellement bien faite qu’après quelques pages seulement, on a l’effet d’un film dans la tête : on oublie qu’on lit pour voir l’histoire se dérouler comme dans un film. Chaque petit détail est crédible et donne du relief à chaque scène. Enfin, je dois parler de toutes les robes et vêtements incroyables qui se trouvent dans ce livre : si vous aimez la mode et le design, ce livre sera un régal !

C’était un tel plaisir de découvrir ce livre et de se perdre dans ses magnifiques illustrations et son histoire fascinante. Rempli d’humour et de personnages réconfortants, ce conte de fées moderne plaira à tous les lecteurs. Quel cadeau que de trouver de si bons livres ! J’espère vraiment que vous aurez l’occasion de le lire vous aussi !

The Prince and the Dressmaker by Jen Wang, First Second Press

Book review: Rien de serieux par Valerie Boivin

Book Reviews

(Over here in English!)

J’adore découvrir de nouvelles bandes-déssinées, et celle-ci est vraiment un coup de coeur! Rien de sérieux par Valérie Boivin relate les mésaventures amoureuses de Madeleine qui se cherche un compagnon dans la jungle des relations modernes à l’aide d’outils plus ou moins efficaces du 21ième siècle.

Une autre BD en noir et blanc avec toutes les belles textures du crayon graphite, Rien de sérieux est en même temps sérieux et comique. J’ai beaucoup aimé le dessin simple mais évocateur et tellement bien fait. Malgré leur simplicité, chacun des personnages partage toute une gamme d’émotions de façon tellement claire et touchante. En parlant de personnages, j’ai particulièrement apprécié les proportions des personnages: les lignes sont gracieuses et agréables (et j’aime beaucoup lorsque les personnages ont de tous petits pieds!). J’ai également beaucoup aimé l’inclusion de page pleine avec des illustrations plus “imaginaires”. Elles rompent le rythme de façon agréable tout en ajoutant une petite touche de fantaisie et d’humour au livre. J’ai trouvé que cette BD était vraiment très réussie et j’ai été encore plus impressionnée lorsque j’ai appris qu’il s’agissant de la première bande dessinée de l’auteure/illustratrice. Wow!

L’histoire un peu douce-amère suit Madeleine dans sa recherche d’un compagnon. J’ai trouvé ce personnage très attachant et suffisamment réaliste pour y reconnaître des amies et des proches. Les différents profils de potentiels partenaires ajoutent un brin d’humour (et aussi de stupeur) à l’histoire: certaines ont presque l’air inventé, mais pas assez pour qu’on ne les soupçonne pas d’être en fait vrai. J’ai beaucoup aimé aussi l’inclusion de différentes amies ou connaissances de Madeleine qui sont à différents points de leurs parcours amoureux.

Une BD parfaite pour une après-midi sympa qui donne l’impression de parler avec sa meilleure amie, ce livre est un vrai délice à découvrir! L’histoire touchante et vulnérable et le dessin riche en simplicité sauront sans aucun doute vous charmer autant que moi.

Rien de sérieux, Valérie Boivin, Front Froid


 

Book review: Nothing Serious by Valérie Boivin

(This book came out last year in French and has not been translated to English yet 😦 )

I love discovering new graphic novels, and this one is a must read! Rien de sérieux by Valérie Boivin tells the story of Madeleine’s misadventures in love as she searches for a companion in the jungle of modern relationships with the help of more or less effective 21st century tools.

Another black and white comic with all the beautiful textures of graphite pencil, Rien de Sérieux is simultaneously thoughtful and comical. I really liked the simple but evocative drawing that is so well done. Despite their simplicity, each of the characters share a range of emotions in such a clear and touching way. Speaking of characters, I particularly liked the proportions of the characters: the lines are graceful and pleasing (and I love it when characters have tiny feet!). I also really liked the inclusion of full-page spreads with more “imaginary” illustrations. They break up the pace nicely while adding a little whimsy and humour to the book. I thought this comic was really well done and was even more impressed when I learned that this was the author/illustrator’s first comic book. Wow!

The bittersweet story follows Madeleine in her search for a companion. I found this character very engaging and realistic enough to recognize friends and family. The different profiles of potential partners add a touch of humour (and also stupefaction) to the story: some of them almost seem made up, but not enough to make you doubt that they are in fact true. I also really liked the inclusion of different friends or acquaintances of Madeleine who are at different points in their love journeys.

A perfect graphic novel for a lovely afternoon that feels like talking to your best friend, this book is a real treat to discover! The touching and vulnerable story and the rich simplicity of the drawing will undoubtedly charm you as much as it did me.

Rien de sérieux, Valérie Boivin, Front Froid

Book review: The Cats of Tanglewood Forest, by Charles de Lint and Charles Vess

Book Reviews

(Par ici en Français!)

I have to admit that I chose this book because 1. Charles Vess worked on the illustrations; 2. There is mention of cats. This is one of the most fun, entertaining and well-made middle grade fiction book I have read in a long time. Today, I’d like to share The Cats of Tanglewood Forest written by Charles de Lint and illustrated by Charles Vess.

If you’ve been following my book reviews for a while, you know I have a soft spot for Charles Vess and his incredible fantasy illustrations. I love how rich and instantly magical each of his pictures are. Even when he paints mundane scenes, there are always little details that make you stop and imagine. This book is no exception. Being an illustrated novel, there are not as many illustrations as in a picture book, but the pictures still play a central role to the story. I particularly enjoyed the way Charles Vess was able to create incredible characters so full of personality and magic that it feels like they could leap out of the page. A lot of the story takes place in the woods, and it was such a pleasure to have so many trees: this illustrator really has a talent for painting incredibly gnarled and mysterious looking trees. Another thing that I particularly admired, was the way he was able to create atmosphere using light and shadows. It is incredibly well done and gives each picture a different feel which makes them even more compelling.

As for the story, well, if you like folklore and fairy tales, this one is for you! It is the first book from Charles de Lint I have read. I was very curious to discover more of his writing after having read many short stories by him. He is an incredible writer: his style is immediately recognizable by his capacity to make you fall into the story instantaneously. What I particularly enjoyed from this book was how he included elements from different folklore and mythologies. Some of the allusions were simple winks, just enough to make you wonder and curious. It was really fun to read the book and to follow Lillian as she goes on adventures to save herself and her dear aunt.

This book was such a fun read! It is perfect if you are looking for something enchanting and full of magic and is sure to please middle grade and more advanced readers alike. Because it is full of magic, enchanting creatures, and a vivacious main character, I am quite certain you will enjoy the book as much as I did.

The Cats of Tanglewood Forest, by Charles de Lint and Charles Vess; Little, Brown and Company


 

Book review: Les chats de la forêt de Tanglewood, par Charles de Lint et Charles Vess

(Ce livre n’a malheureusement pas été traduit en français 😦 )

Je dois admettre que j’ai choisi ce livre parce que 1. Charles Vess a travaillé sur les illustrations ; 2. il est question de chats. C’est l’un des romans jeunesse les plus amusants, divertissants et bien faits que j’ai lus depuis longtemps. Aujourd’hui, je voudrais partager The Cats of Tanglewood Forest (Les chats de la forêt de Tanglewood) écrit par Charles de Lint et illustré par Charles Vess.

Si vous suivez mes critiques de livres depuis un certain temps, vous savez que j’ai un faible pour Charles Vess et ses incroyables illustrations de fantasy. J’adore la richesse et la magie qui se dégage de chacune de ses images. Même lorsqu’il peint des scènes banales, il y a toujours des petits détails qui vous font vous arrêter et imaginer. Ce livre ne fait pas exception. Comme il s’agit d’un roman illustré, il n’y a pas autant d’illustrations que dans un livre d’images, mais les images jouent quand même un rôle central dans l’histoire. J’ai particulièrement apprécié la façon dont Charles Vess a réussi à créer des personnages incroyables, si pleins de personnalité et de magie qu’on a l’impression qu’ils pourraient bondir hors de la page. Une grande partie de l’histoire se déroule dans les bois, et c’était un tel plaisir d’avoir autant d’arbres : cet illustrateur a vraiment un talent pour peindre des arbres à l’aspect incroyablement noueux et mystérieux. Une autre chose que j’ai particulièrement admirée, est la façon dont il a réussi à créer des atmosphères en utilisant la lumière et les ombres. C’est incroyablement bien fait et cela donne à chaque image un aspect particulier qui les rend encore plus fascinantes.

Quant à l’histoire, eh bien, si vous aimez le folklore et les contes de fées, celle-ci est pour vous ! C’est le premier livre de Charles de Lint que je lis. J’étais très curieuse de découvrir davantage de ses écrits après avoir lu plusieurs de ses nouvelles. C’est un écrivain incroyable : son style est immédiatement reconnaissable par sa capacité à vous faire basculer dans l’histoire instantanément. Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce livre, c’est la façon dont il a inclus des éléments issus de différents folklores et mythologies. Certaines des allusions étaient de simples clins d’œil, juste assez pour susciter l’étonnement et la curiosité. C’était vraiment amusant de lire ce livre et de suivre Lillian qui part à l’aventure pour se sauver et sauver sa chère tante.

Ce livre est une lecture tellement amusante ! Il est parfait si vous cherchez quelque chose d’enchanteur et de magique et il plaira certainement aux jeunes lecteurs et aux lecteurs plus expérimentés. Parce qu’il est plein de magie, de créatures enchanteresses et un personnage principal pleine de vie, je suis certaine que vous apprécierez ce livre autant que moi.

The Cats of Tanglewood Forest, by Charles de Lint and Charles Vess; Little, Brown and Company

Book review: The Fairy Garden, by Georgia Buckthorn and Isabella Mazzanti

Book Reviews

(Par ici en Français!)

I am so excited to share this book with you because I love it so much! Everything about this book makes me happy: The Fairy Garden by Georgia Buckthorn and illustrated by Isabella Mazzanti is such a treat of a book! If you like gardening and care about living creatures, including fairies, this book is for you!

First of all, WOW! All the colours! All the flowers! All the textures! This book is so lush and rich. There are so many things to look at in each page. The illustration work is simply stunning. I really enjoyed the outlining of the images: some elements were outlined using different colouring pencils while others were more free and without outline. The use of colour for these lines gave a really vibrant feel, while having some free-form object sprinkled in some spontaneity. But the use of colour does not stop at outlining. Each page jumps at you with rich hues and tones. The end result is not garish or overwhelming: because the colour palette presents many purples and warm tones, it envelopes you and creates a sense of cohesion throughout the book. Another thing I enjoyed about these illustrations was the use of texture. The illustrations being made with colouring pencils, the grain of each line is so rich, and the illustrator used the textures wonderfully. I am very partial to colouring pencils and their unique feel, and this book is a wonderful example of how beautifully they can be used. Finally, I loved how rich each composition is: so many details have been added to each page that there is always something to discover. I love how chaotic some of the images feel. It really makes for a fun and entertaining read. The variety of objects in each picture is also so interesting.

Now to the story! Mimi is a little gardener who is determined to have fairies move into her garden. She cuts, cleans, measures, plans and rules over her garden. The fairies have a clearer idea of what it is they need to thrive, and Mimi will discover how to be a kinder and more flexible gardener in order to please her magical friends. The book is an invitation to consider our gardening practices and what it means to be working with nature instead of against it. By including fairies, the author appeals to the readers’ sense of magic and wonder: what a clever way to present environmental issues! One thing I particularly loved about this book was Mimi and her strong personality. She is determined, patient and hardworking but also compassionate, humble and kind. I thought she was a refreshing character! I could imagine my childhood self wanting to be just like her as I was reading the book.

I thoroughly enjoyed this book, and I am sure you will too! For gardeners of all ages, Mimi will be a great example and role-model, and she is sure to make you want to grab your hat and gardening gloves and run outside. It was such a pleasure to see a child character so engaged with her environment and so motivated to have a positive and beautiful impact on it. If all of that is not enough, the illustrations are sweet and beautiful and so richly coloured that they are sure to take you on the most wonderful reading adventure.

The Fairy Garden by Georgia Buckthorn and Isabella Mazzanti, Ivy Kids Books


 

Book review: Le Jardin de Fées, par Georgia Buckthorn et Isabella Mazzanti

(Ce livre est sorti il n’y a que quelques semaines et n’a pas encore été traduit en français. Croisons les doigts pour une traduction rapide!)

Je suis vraiment enthousiaste de pouvoir partager ce livre avec vous car je l’adore absolument ! Tout ce qui concerne ce livre me rend heureuse : Le jardin de fées de Georgia Buckthorn et illustré par Isabella Mazzanti est un vrai régal ! Si vous aimez le jardinage et que vous vous souciez des créatures vivantes, y compris les fées, ce livre est pour vous !

Tout d’abord, WOW ! Toutes ces couleurs ! Toutes ces fleurs ! Toutes ces textures ! Ce livre est si exubérant et riche. Il y a tellement de choses à regarder dans chaque page. Le travail d’illustration est tout simplement époustouflant. J’ai vraiment apprécié le tracé des images : certains éléments ont été tracés à l’aide de différents crayons de couleur tandis que d’autres étaient plus libres et sans tracé. L’utilisation de la couleur pour ces lignes crée une sensation vraiment vibrante, tandis que l’utilisation de quelques objets de forme libre saupoudre un peu de spontanéité. Mais l’utilisation de la couleur ne s’arrête pas aux contours. Chaque page vous saute aux yeux avec des teintes et des tons riches. Le résultat final n’est pas criard ou écrasant : comme la palette de couleurs présente beaucoup de violets et de tons chauds, elle vous enveloppe et crée un sentiment de cohésion tout au long du livre. Une autre chose que j’ai appréciée dans ces illustrations est l’utilisation de la texture. Les illustrations ayant été réalisées avec des crayons de couleur, le grain de chaque ligne est si riche, et l’illustratrice a utilisé ces textures à merveille. J’ai un faible pour les crayons de couleur et leur caractère unique, et ce livre est un merveilleux exemple de la façon dont ils peuvent être utilisés. Enfin, j’ai adoré la richesse de chaque composition : tant de détails ont été ajoutés à chaque page qu’il y a toujours quelque chose à découvrir. J’aime l’aspect chaotique de certaines images. Cela rend vraiment la lecture amusante et divertissante. La variété des objets dans chaque illustration est également très intéressante.

Passons maintenant à l’histoire ! Mimi est une petite jardinière qui est bien décidée à faire venir des fées dans son jardin. Elle coupe, nettoie, mesure, planifie et règne sur son jardin. Les fées ont une idée plus claire de ce dont elles ont besoin pour s’épanouir, et Mimi va découvrir comment être une jardinière plus douce et plus ouverte afin de satisfaire ses amies magiques. Ce livre est une invitation à réfléchir à nos pratiques de jardinage et à ce que cela signifie de travailler avec la nature plutôt que contre elle. En faisant intervenir des fées, l’auteure fait appel au sens de la magie et de l’émerveillement des lecteurs : quelle façon intelligente de présenter les questions environnementales ! Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce livre, c’est Mimi et sa forte personnalité. Elle est déterminée, patiente et travailleuse, mais aussi compatissante, humble et gentille. J’ai trouvé que c’était un personnage rafraîchissant ! En lisant ce livre, je pouvais m’imaginer enfant voulant être comme elle.

J’ai beaucoup apprécié ce livre, et je suis sûre que vous le ferez aussi ! Pour les jardiniers de tous âges, Mimi sera un excellent exemple et un modèle, et elle vous donnera certainement envie de prendre votre chapeau et vos gants de jardinage et de courir dehors. C’était un tel plaisir de voir un personnage enfantin si engagé dans son environnement et si motivé à avoir un impact positif et beau sur celui-ci. Et si tout cela ne suffit pas, les illustrations sont douces, belles et si richement colorées qu’elles ne manqueront pas de vous entraîner dans la plus belle des aventures de lecture.

The Fairy Garden by Georgia Buckthorn and Isabella Mazzanti, Ivy Kids Books

Book review: Around the World in 80 Plants, by Jonathan Drori and illustrated by Lucille Clerc

Book Reviews

(Par ici en Français!)

Last week, I shared Around the World in 80 Trees, written by Jonathan Drori and illustrated by Lucille Clerc. As promised, here is the next book this incredible team has created: Around the World in 80 plants. Even more beautiful than the Tree book, this tome is perfect for any nature lover out there.

All the COLOURS!!! This book is simply stunning! Each page is filled with wonderful flowers, animals, fruits and plants that truly take you not only all over the world, but around a whole universe of colours and textures. I really loved looking over this book because every image is enchanting: there are so many details to look at! The compositions are also so dynamic: presenting animals and the different plant stages and parts in original and beautiful ways, it is easy to get lost in each picture! The illustrator really outdone herself on this book: it is difficult to chose a favourite page, or to rank them in any kind of order. They are all so incredibly beautiful and unique!

If by some miracle you can take your eyes off the wonderful images, you will find incredible descriptions of each plants. Once more, folkloric, medicinal and economical uses of each plant are presented in a simple and clear way. Reading one description will leave you wanting more. It is one of those books that will make you want to tell all your friends “Did you know that…” over and over again. I’ve learned so much through this book, and it has left me even more in awe for the natural world.

You cannot go wrong with this book! If only to display the beautiful illustrations, this book will be a great addition to any book enthusiast’s collection. However, reading the book will reveal its true magic power: to make any reader fall in love with plants, flowers and our beautiful and incredible planet. It is truly an inspiring and enchanting tome, and I hope you will pick it up!

Around the World in 80 Plants, by Jonathan Drori and illustrated by Lucille Clerc, Laurence King Publishing


 

Book review: Le tour du monde en 80 plantes, par Jonathan Drori et illustré par Lucille Clerc

(Ce livre n’est pas encore traduit en français, mais comme le précédent l’a été, l’espoir persiste!)

La semaine dernière, j’ai partagé Ce que nous disent les arbres du monde, écrit par Jonathan Drori et illustré par Lucille Clerc. Comme promis, voici le prochain livre que cette incroyable équipe a créé : Le tour du monde en 80 plantes. Encore plus beau que le livre sur les arbres, ce volume est parfait pour tous les amoureux de la nature.

Toutes ces couleurs!!! Ce livre est tout simplement époustouflant ! Chaque page est remplie de fleurs, d’animaux, de fruits et de plantes magnifiques qui vous emmènent non seulement à travers le monde, mais aussi dans un univers de couleurs et de textures. J’ai vraiment aimé regarder ce livre car chaque image est enchanteresse : il y a tellement de détails à regarder ! Les compositions sont également très dynamiques : présentant les animaux et les différents stades et parties des plantes de manière originale et magnifique, il est facile de se perdre dans chaque image ! L’illustratrice s’est vraiment surpassée sur ce livre : il est difficile de choisir une page préférée, ou de les classer dans un ordre quelconque. Elles sont toutes si incroyablement belles et uniques !

Si, par miracle, vous arrivez à détacher votre regard de ces magnifiques images, vous trouverez des descriptions incroyables pour chaque plante. Une fois de plus, les usages folkloriques, médicinaux et économiques de chaque plante sont présentés de manière simple et claire. En lisant une description, vous aurez envie de découvrir les autres. C’est un de ces livres qui vous donnent envie de dire à tous vos amis “Saviez-vous que…” encore et encore. J’ai beaucoup appris grâce à ce livre, et il m’a rendu encore plus admirative du monde naturel.

Vous ne pouvez pas vous tromper avec ce livre! Ne serait-ce que pour admirer les magnifiques illustrations, ce livre sera un excellent ajout à la collection de tout lecteur. Cependant, la lecture du livre révélera son véritable pouvoir magique : faire tomber tout lecteur amoureux des plantes, des fleurs et de notre belle et incroyable planète. C’est vraiment un ouvrage inspirant et enchanteur, et j’espère que vous le lirez!

Around the World in 80 Plants, by Jonathan Drori and illustrated by Lucille Clerc, Laurence King Publishing

Book review: Around the World in 80 Trees, by Jonathan Drori and illustrated by Lucille Clerc

Book Reviews

(Par ici en Français!)

When I first saw this book, I couldn’t resist the wonderful illustrations and incredible topic. Around the World in 80 Trees, written by Jonathan Drori and illustrated by Lucille Clerc is just what the title tells you. Presenting 80 trees, this book takes you along for a powerful voyage through cultures and times at the discovery of incredible botanical knowledge.

Let’s address the incredible illustrations first since they were such a draw. I am truly amazed by how detailed each picture is. With tiny strokes, the illustrator gave so much texture and pop to each image: it really feels like the trees, flowers, fruits and characters are alive and ready to come out of the page. I couldn’t find information on the techniques used to create these incredible illustrations. The work reminded me a lot of Floriography by Jessica Roux, and I wonder if similar techniques were used. I also really liked how the colours were a bit dulled. Paradoxically, because the colours were a bit subdued, it really enriched the experience, giving the book an ancient feel. The overall harmony is simply stunning! The images are evocative of lush forest, wild mountains and warm oasis. They make it such a pleasure to turn each page, if only to see another wonderfully beautiful illustration.

In case the images were not enough to convince you to pick up this book, the text is also immensely informative. Ranging from literary references of certain trees, to cultural significance, including medicinal and economical usages, this book gives you such a complete portrait of each of the 80 presented trees. I really liked that the book is separated by geographical regions. It really made me feel like I was travelling around the world. It is so interesting to learn more about ethnobotany and about our relationships with trees. If you are not a tree lover at the beginning of the book, you will surely be one after reading it. It is so refreshing to be inspired and filled with awe.

I really hope you will find this book! It is the perfect book for anyone interested in nature. Tree enthusiasts will of course be thrilled to discover so many familiar and exotic species. However, it is also a great book to have on a bedside table or coffee table as each tree is presented in just a few pages. I like to keep it out of the shelves and read a description or two as I’m passing it: it is a sure bet that any reader will learn something incredible! Stay tuned, next week, I’ll be presenting the “sequel” of this book.

Around the World in 80 Trees, by Jonathan Drori and illustrated by Lucille Clerc, Laurence King Publishing


 

Book review: Ce que nous disent les arbres du monde, par Jonathan Drori et illustré par Lucille Clerc

(Ce livre a été traduit en français! Youpiii!)

Lorsque j’ai vu ce livre pour la première fois, je n’ai pas pu résister aux merveilleuses illustrations et au sujet fascinant. Ce que nous disent les arbres du monde, écrit par Jonathan Drori et illustré par Lucille Clerc présente 80 arbres. Ce livre vous emmène dans un incroyable voyage à travers les cultures et les époques à la découverte de savoirs botaniques.

Commençons par les incroyables illustrations, car elles sont tellement attrayantes. Je suis vraiment impressionnée par le niveau de détail de chaque image. Avec de minuscules traits, l’illustratrice a donné tant de texture et de dynamisme à chaque image : on a vraiment l’impression que les arbres, les fleurs, les fruits et les personnages sont vivants et prêts à sortir de la page. Je n’ai pas trouvé d’informations sur les techniques utilisées pour créer ces incroyables illustrations. Le travail m’a beaucoup rappelé Floriography de Jessica Roux, et je me demande si des techniques similaires ont été utilisées. J’ai aussi beaucoup aimé la façon dont les couleurs étaient un peu sourdes. Paradoxalement, le fait que les couleurs soient un peu ternes a vraiment enrichi l’expérience, donnant au livre un aspect ancien. L’harmonie générale est tout simplement époustouflante ! Les images évoquent des forêts luxuriantes, des montagnes sauvages et des oasis paisibles. C’est un tel plaisir de tourner chaque page, ne serait-ce que pour voir une autre illustration merveilleusement belle.

Au cas où les images ne suffiraient pas à vous convaincre de lire ce livre, le texte est également très instructif. Des références littéraires de certains arbres à la signification culturelle, en passant par les usages médicinaux et économiques, ce livre dresse un portrait complet de chacun des 80 arbres présentés. J’ai vraiment apprécié que le livre soit séparé par régions géographiques. J’ai eu l’impression de voyager à travers le monde. Il est tellement intéressant d’en apprendre davantage sur l’ethnobotanique et sur nos relations avec les arbres. Si vous n’êtes pas un amoureux des arbres au début du livre, vous le deviendrez sûrement après l’avoir lu. Il est si rafraîchissant d’être inspiré et rempli de curiosité.

J’espère vraiment que vous découvrirez ce livre ! C’est le livre parfait pour tous ceux qui s’intéressent à la nature. Les passionnés d’arbres seront bien sûr ravis de découvrir autant d’espèces familières et exotiques. Mais c’est aussi un livre idéal à avoir sur une table de chevet ou une table de salon car chaque arbre est présenté en quelques pages seulement. J’aime bien le garder sorti et lire une description ou deux en passant devant : il y a fort à parier que tout lecteur y apprendra quelque chose d’incroyable ! Restez à l’écoute, la semaine prochaine, je vous présenterai la “suite” de ce livre.

Ce que nous disent les arbres du monde, par Jonathan Drori et illustré par Lucille Clerc, Éditions Gallimard

Book review: Mes chats écrivent des haïkus par Minami Shinbo

Book Reviews

(Over here in English!)

J’avais prévu de vous parler d’un autre livre aujourd’hui, mais j’ai été cherché ma dernière commande du prêt inter-bibliothèque ce matin, et je n’ai pas pu résister à partager ce petit livre avec vous tout de suite. Mes chats écrivent des haikus de Minami Shinbo est un petit recueil illustré de poèmes racontés par les chats du quotidien de l’auteur.

Ce livre est un petit livre bonbon qui est parcouru rapidement et immédiatement un coup de cour! Les dessins expressifs et comiques illustrent à merveille les attitudes félines un peu exagérées et souvent ridicules de nos amis les chats. On voit immédiatement la personnalité de chaque chat et c’est un plaisir de les suivre au travers de leurs aventures quotidiennes dans un Japon imaginé et lyrique. J’ai beaucoup apprécié les couleurs douces qui enveloppent le lecteur. Chaque double page présente une petite saynète liée à un chat particulier et à une saison. Il est vraiment agréable de se laisser aller au rythme de chaque chat et de les imaginer régner sur leurs petits univers.

Les poèmes sont bien entendu des haikus, et donc très cours. Le génie de ce format est la faculté de dépeindre toute une situation, une ambiance en si peu de mots. La traduction est très réussi et chaque poème est une petite révélation comique de la psychologie des chats de l’auteur… on y reconnait d’ailleurs très bien leurs esprits supérieurs et taquins! J’ai bien apprécié que le poème original en japonais soit inclus à chaque page. Je ne lis pas du tout le japonais, mais c’est très joli de voir les deux textes côte à côte.

Un petit livre friandise, à dévorer en une seule bouchée! Ce petit recueil de poésie saura plaire à tous les amoureux des chats, mais aussi à tout ceux qui ont un sens de l’humour et une curiosité par rapport au Japon. Maintenant, qui a-t’il d’autre dans mon sac de bibliothèque…

Mes chats écrivent des haïkus, Minami Shinbo, Éditions Philippe Picquier


 

Book review: My cats write haikus, by Minami Shinbo

(Unfortunately this book has not been translated from Japanese to English. However the funny illustrations make it a very fun little book to look for!)

I had planned to tell you about another book today, but I went to pick up my latest interlibrary loan order this morning, and I couldn’t resist sharing this little book with you right away. My Cats Write Haiku by Minami Shinbo is a small illustrated collection of poems told by the author’s neighbourdhood cats.

This book is a candy little book that is quickly read and immediately a favorite! The expressive and comical drawings illustrate wonderfully the slightly exaggerated and often ridiculous feline attitudes of our cat friends. We can immediately see the personality of each cat and it’s a pleasure to follow them through their daily adventures in an imagined and lyrical Japan. I really appreciated the soft colors that envelop the reader. Each double page presents a small episode related to a particular cat and a season. It is really pleasant to let yourself go to the rhythm of each cat and to imagine them reigning over their little worlds.

The poems are of course haiku, and therefore very short. The genius of this format is the ability to depict a whole situation, an atmosphere in so few words. The translation is very successful and each poem is a little comic revelation of the psychology of the author’s cats… we recognize their superior and teasing spirits very well! I liked that the original Japanese poem is included on each page. I don’t read Japanese at all, but it’s very nice to see the two texts side by side.

A treat of a book, to be devoured in one bite! This little book of poetry will please all cat lovers, but also all those who have a sense of humor and curiosity about Japan. Now, what else do I have in my library bag…

Mes chats écrivent des haïkus, Minami Shinbo, Éditions Philippe Picquier

Book review: Miss Rumphius by Barbara Cooney

Book Reviews

(Par ici en Français)

As I was ordering a few books at the beginning of the year, this little picture book was recommended to me. Because I love lupine flowers so much, I really couldn’t resist this lovely cover, and impatiently waited for this unknown book to arrive. Today, I’d like to introduce you to Miss Rumphius written and illustrated by Barbara Cooney.

Before seeing this book, I had no idea who Barbara Cooney was. She illustrated 110 books over 60 years! That is incredible! It is truly impressive to have worked on so many pictures and stories. Miss Rumphius is one of her most celebrated books, and it is no wonder why. The illustrations are full of whimsy and fun details. For example, I loved how Miss Rumphius is followed by her cat on her way around town. The characters’ style is also very elegant and beautiful. However, what I liked most about this book is how each page is an entire scene: from fancy houses, tropical destinations and cozy homes, this book takes you all around the world in the most wonderful way. All of this is done with expert skill and harmonious colours, making it a real pleasure to discover each image and dive into it.

The story is also quite charming. We follow Miss Rumphius from her childhood to old age. Lead by a desire “to go to faraway places” and an imperative to “do something to make the wold more beautiful”, we follow Miss Rumphius as she discovers the world and finally settles by the sea. I loved her idea of sowing lupines all over her little town. I had to look into it, and the “real” Miss Rumphius, Hilda Hamlin, is credited for having introduced lupines to the coast of Maine where they have now naturalized. Of course, the idea of introducing a whole new species to a new place now sounds a bit outdated and environmentally irresponsible, but I love her desire to bring more beauty and flowers to her little corner of the world. I also love the idea of leaving the world a little bit more beautiful than we found it. It whispers promises of hope into my heart.

I am sure you will love this book for its cozy atmosphere, exotic vistas and beautiful flowers. I hope you will try to find it at your local library or bookshop. It is such a fun and interesting reading experience because the illustrations are just so lovely. The story is inspiring and will make you want to research Hilda Hamlin and Barbara Cooney. Don’t you love when books make you even more curious about the world?

Miss Rumphius, by Barbara Cooney, Puffin Books


 

Book review: La demoiselle aux Lupins de Barbara Cooney

(Ce livre a été traduit et publié en français, mais ne semble plus être imprimé. Ouvrez les yeux chez votre bouquiniste préféré!)

Alors que je commandais quelques livres en début d’année, ce petit livre d’images m’a été recommandé. Comme j’aime beaucoup les fleurs de lupin, je n’ai vraiment pas pu résister à cette jolie couverture et j’ai attendu avec impatience l’arrivée de ce livre inconnu. Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter Miss Rumphius, la demoiselle aux lupins, écrit et illustré par Barbara Cooney.

Avant de voir ce livre, je n’avais aucune idée de qui était Barbara Cooney. Elle a illustré 110 livres en 60 ans ! C’est incroyable ! C’est vraiment impressionnant d’avoir travaillé sur autant d’images et d’histoires. Miss Rumphius est l’un de ses livres les plus célébrés, et ce n’est pas étonnant. Les illustrations sont pleines de fantaisie et de détails amusants. Par exemple, j’ai adoré la façon dont Miss Rumphius est suivie par son chat lorsqu’elle se déplace en ville. Le style des personnages est également très élégant et beau. Cependant, ce que j’ai le plus apprécié dans ce livre, c’est que chaque page est une scène entière : des maisons de luxe aux destinations tropicales en passant par des maisons douillettes, ce livre vous emmène partout dans le monde de la manière la plus merveilleuse qui soit. Tout cela est fait avec un savoir-faire remarquable et des couleurs harmonieuses, ce qui fait que c’est un véritable plaisir de découvrir chaque image et de s’y plonger.

L’histoire est aussi tout à fait charmante. Nous suivons Mlle Rumphius de son enfance à sa vieillesse. Animée par l’envie “d’aller dans des contrées lointaines” et l’impératif de “faire quelque chose pour rendre le monde plus beau”, nous suivons Mlle Rumphius qui découvre le monde et finit par s’installer au bord de la mer. J’ai adoré son idée de semer des lupins un peu partout dans sa petite ville. Je me suis penchée sur la question et l’on attribue à la “vraie” Miss Rumphius, Hilda Hamlin, le mérite d’avoir introduit les lupins sur la côte du Maine, où ils sont maintenant naturalisés. Bien sûr, l’idée d’introduire une toute nouvelle espèce dans un nouvel endroit semble aujourd’hui un peu dépassée et irresponsable sur le plan environnemental, mais j’aime son désir d’apporter plus de beauté et de fleurs dans son petit coin du monde. J’aime aussi l’idée de laisser le monde un peu plus beau que nous l’avons trouvé. Cela me murmure des promesses d’espoir dans le cœur.

Je suis sûre que vous aimerez ce livre pour son atmosphère chaleureuse, ses panoramas exotiques et ses fleurs magnifiques. J’espère que vous essayerez de le trouver dans votre bibliothèque ou votre librairie préférée. C’est une expérience de lecture tellement agréable et intéressante, car les illustrations sont si belles. L’histoire est inspirante et vous donnera envie de faire des recherches sur Hilda Hamlin et Barbara Cooney. N’aimez-vous pas quand les livres vous rendent encore plus désireux de découvrir le monde ?

Miss Rumphius, by Barbara Cooney, Puffin Books

La demoiselle aux Lupins, de Barbara Cooney, Père Castor

Book review: Les petites épiceries de mon enfance, de Lee Mekyeoung

Book Reviews

(Over here in English!)

Cette semaine, je partage avec vous un autre de mes livres préférés: Les petites épiceries de mon enfance, de la fabuleuse artiste Lee Mekyeoung (이미경). J’adore cette artiste et j’étais vraiment contente de trouver ce livre regroupant de nombreuses peintures et bien plus encore! Ce joli livre illustré est publié chez les Éditions Philippe Picquier. Si vous ne connaissez pas cette maison d’édition et aimez l’Asie, allez jeter un coup d’œil à leur catalogue: spécialisés en traduction française de romans et de livres asiatiques, il y en a pour tous les goûts et tous leurs livres sont toujours très intéressants et tellement bien édités. On y trouve d’ailleurs des traductions inédites ce qui nous donne accès à des livres asiatiques inaccessibles autrement.

Lee Mekyeoung (이미경) est une artiste Sud-Coréeenne qui a commencé sa carrière dans les années 90. Son sujet de prédilection: les petits magasins de quartier. Les 구멍가게 (gumang gagué) sont des petits commerces de proximité où on trouve de tout: des fruits, des légumes, des plats préparés ou instantanés, des jouets, de la papeterie, des articles de premières nécessité, bref tout! Ces commerces sont traditionnellement tenus par une seule famille et on rencontre généralement les propriétaires dans leur commerce. Lee Mekyeoung a parcouru la Corée à la rencontre de ces familles. À travers ces dessins à l’encre, elle rend encore plus belles et précieuse ces petites boutiques. Lorsque l’on regarde ces peintures, on est envahi par un sentiment de nostalgie et on a l’impression que le temps s’est arrêté. J’aime beaucoup qu’elle mette souvent en valeur ces épiceries en les entourant d’éléments naturels et saisonniers comme des arbres en fleurs, des plantes en pots ou même en présentant les épiceries au travers des saisons. En observant les détails de ces peintures, on apprend beaucoup sur la Corée et la vie quotidienne des Coréens.

Ce livre n’est pas seulement un catalogue de peintures (ce qui aurait été déjà très bien!), mais une rencontre avec l’artiste qui nous partage ces anecdotes de voyage au travers de la Corée pour voir toutes ces petites épiceries. Elle nous raconte la Corée au travers des saisons, des familles qu’elle visite et de la nourriture qu’elle savoure. C’est un livre très poétique et tellement agréable à lire car il nous transporte dans une Corée quotidienne et sublimée au travers des yeux de l’artiste.

Si vous cherchez un moyen simple de voyager et de découvrir une artiste d’exception, j’espère que vous penserez à ce magnifique livre. Chaque page est un plaisir à découvrir et à savourer! En attendant, je vous donne rendez-vous sur le site web de Lee Mekyeoung pour découvrir le travail minutieux et enchanteur de cette artiste.

Les petites épiceries de mon enfance, Lee Mekyeoung, Éditions Philippe Picquier


 

Book review: Corner Stores from my Childhood, by Lee Me Kyeoung

(This book is unfortunately not yet available in English, but you can see many of the artist’s work on her website over here.)

This week, I’m sharing another one of my favorite books with you: The Corner Stores of My Childhood, by the fabulous artist Lee Mekyeoung (이미경). I love this artist and was really happy to find this book collecting many paintings and more! This beautiful illustrated book is published by Éditions Philippe Picquier. If you don’t know this publishing house and like Asia, go and have a look at their catalogue: specialized in French translations of Asian novels and books, there is something for everyone and all their books are always very interesting and so well edited. There are also exclusive translations, which gives us access to Asian books that would otherwise be inaccessible. (I am so sorry English speaking friends, this publishing house only puts out French books. However, their catalogue is quite interesting and many of their books have English translations. There is just a little digging to be done!)

Lee Mekyeoung (이미경) is a South Korean artist who began her career in the 90s. Her favourite subject: small local stores. The 구멍가게 (gumang gagay) are small local shops where you can find everything: fruits, vegetables, prepared or instant meals, toys, stationery, first necessity items: in short, everything! These shops are traditionally run by a single family and the owners are usually found in their shops. Lee Mekyeoung travelled around Korea to meet these families and businesses. Through these ink drawings, she makes these small stores even more beautiful and precious. When you look at these paintings, you are flooded with a feeling of nostalgia and you feel as if time has stopped. I love that she often highlights these corner stores by surrounding them with natural and seasonal elements such as blooming trees, potted plants or even presenting the grocery stores through the seasons. By observing the details of these paintings, we learn a lot about Korea and the daily life of Koreans.

This book is not only a collection of paintings (which would already have been very good!), but a meeting with the artist who shares with us the anecdotes of her travels through Korea to see all these little corner stores. She tells us about Korea through the seasons, the families she visits and the food she enjoys. It is a very poetic book and so pleasant to read because it transports us to an everyday Korea that is sublimed through the artist’s eyes.

If you are looking for an easy way to travel and discover an exceptional artist, I hope you will consider this beautiful book. Each page is a pleasure to discover and enjoy! In the meantime, I invite you to visit Lee Mekyeoung’s website to discover her enchanting and meticulous work.

Les petites épiceries de mon enfance, Lee Mekyeoung, Éditions Philippe Picquier

Book review: The Twelve Dancing Princesses

Book Reviews

(Par ici en Français!)

I am so excited to share this book with you because I have been looking for it for so long! It is one of my childhood favourite, and I can remember many hours spent looking at it and reading it. This week, I’d like to share The Twelve Dancing Princesses, adapted by Dorothée Duntze from the Grimm fairy tale.

I’ve been looking for this book for years, but for some reason, my copy seems to have been misplaced somewhere over the years. No matter, I finally was able to track down the title of the book and, a few Google searches afterwards, was also able to trace a used copy that finally made its way to me this week. It is with a bit of trepidation that I opened the book and recognized all the wonderful illustrations. It felt like seeing an old friend after many years, or finding something thought long forgotten and lost. It is with renewed pleasure that I rediscovered the beautiful images. Just like when I was a little girl, I was instantly fascinated by all the patterns and details filling each page. I particularly enjoyed looking at all the dresses and costumes that are richly adorned and incredibly refined. Because Dorothée Duntze used such a soft colour palette, she was able to create a nostalgic and dreamy world that is perfect for this classic fairy tale. Adding to this sense of magic, her style has a beautiful art déco feel, which makes the book so elegant.

If you are unfamiliar with this story, it features twelve princesses that wake up each morning with their shoes used up by a night of dancing. Their father, the King, wants to know where his daughters are going each night and calls on his population to help him investigate. Many princes try, but cannot figure out where the princesses are going each night. Finally, a discharged soldier comes to the palace and is able to crack the mystery. This story is such a classic fairy tale. I really liked how this book presents the underground world where the princesses flee to. It is filled with so many enchanting details. I particularly enjoyed how shoes are depicted in so many creative way throughout the book. I also loved that flowers were so present as well and added to the mysterious and luscious feel of the story.

What a pleasure to share this book with you! I hope you will try to find it as well or go on a treasure hunt for one of your own childhood favourites. As I was researching this book, it surprised me to find almost nothing on Dorothée Duntze, the illustrator. Aside from a list of books she illustrated, she eluded all of my attempts to see if she had an online portfolio or a page somewhere. I can only hope that she is still painting beautiful pictures and creating magical worlds.

The Twelve Dancing Princesses, Dorothée Duntze, Simon & Schuster


 

Book review: Les souliers usés par la danse

(Ce livre est disponible en français! Youpiii!)

Je suis super contente de partager ce livre avec vous car je le cherche depuis vraiment longtemps ! Parmi mes préférés quand j’étais enfant, je me souviens de nombreuses heures passées à le regarder et à le lire. Cette semaine, j’aimerais partager Les souliers usés par la danse, adapté par Dorothée Duntze du conte des Frères Grimm.

Je cherche ce livre depuis des années, mais pour une raison inconnue, mon exemplaire semble avoir été égaré quelque part au fil des années. Peu importe, j’ai finalement réussi à retrouver le titre du livre et, après quelques recherches sur Google, j’ai pu trouver un exemplaire d’occasion qui est finalement arrivé jusqu’à moi cette semaine. C’est avec un peu de fébrilité que j’ai ouvert le livre et reconnu toutes les merveilleuses illustrations. J’ai eu l’impression de revoir un vieil ami après de nombreuses années, ou de retrouver quelque chose que l’on croyait oublié et perdu depuis longtemps. C’est avec un plaisir renouvelé que j’ai redécouvert ces magnifiques images. Tout comme lorsque j’étais petite fille, j’ai été immédiatement fascinée par tous les motifs et les détails qui remplissent chaque page. J’ai particulièrement aimé regarder toutes les robes et les costumes richement ornés et incroyablement raffinés. Dorothée Duntze a utilisé une palette de couleurs très douces, ce qui lui a permis de créer un monde nostalgique et rêveur, parfait pour ce conte de fées classique. Pour ajouter à ce sentiment de magie, son style a une belle touche art déco, ce qui rend le livre si élégant.

Si vous n’êtes pas familier avec cette histoire, elle met en scène douze princesses qui se réveillent chaque matin avec leurs chaussures usées par une nuit de danse. Leur père, le roi, veut savoir où ses filles vont chaque nuit et fait appel à sa population pour l’aider à enquêter. De nombreux princes essaient, mais ne parviennent pas à comprendre où vont les princesses chaque nuit. Finalement, un soldat démobilisé arrive au palais et est capable de percer le mystère. Cette histoire est un conte de fées classique. J’ai vraiment aimé la façon dont ce livre présente le monde souterrain dans lequel les princesses se réfugient. Il est rempli de tant de détails enchanteurs. J’ai particulièrement apprécié la façon dont les chaussures sont représentées de manière très créative tout au long du livre. J’ai également adoré la présence des fleurs, qui ajoutent au caractère mystérieux et luxuriant de l’histoire.

Quel plaisir de partager ce livre avec vous ! J’espère que vous allez essayer de le trouver vous aussi ou partir à la chasse au trésor d’un de vos propres coups de cœur d’enfance. En faisant mes recherches sur ce livre, j’ai été surprise de ne trouver presque rien sur Dorothée Duntze, l’illustratrice. À part une liste de livres qu’elle a illustrés, elle a échappé à toutes mes tentatives pour voir si elle avait un portfolio en ligne ou une page quelque part. Je ne peux qu’espérer qu’elle continue à peindre de magnifiques images et à créer des mondes magiques.

Les souliers usés par la danse, Dorothée Duntze, Editions Nord-Sud