Book review: Pokko and the Drum, by Matthew Forsythe

Book Reviews

(Par ici en Français!)

A few weeks ago, I shared another of Matthew Forsythe‘s beautiful storybook, Mina. After reading it, I just wanted more of this illustrator’s incredible world, and I just received Pokko and the Drum from the library. I really enjoyed Mina, but I think I love this book even more!

This year, writing these book reviews, I’ve come to realize that one thing that really makes a picture book for me is to have a curious, adventurous main character that is not afraid to try things and to explore their environment. Maybe this is why I loved Pokko so much: she is not afraid of using a slingshot, ride a llama or be noisy. This little frog has such a strong personality and seems afraid of nothing. I loved how she engaged with many other animals in the forest, even a wolf, in a directive and passionate way. The other characters of the book were full of humour: her parents were particularly stoic when it came to their loud daughter. I also really liked seeing all the different animals Pokko was able to rally with her drums. Taking us all around the forest, this little frog is endearing and makes you want to know more about her next adventure!

One thing that particularly impressed me in this book what how the very simple characters were so expressive: with a few simple lines or changes, Pokko went from cautious to daring, her parents from relaxing to terrified, and the wolf from scary to mortified.Simplifying things to their core is such a difficult skill, yet this illustrator really is a master at it. Just like in Mina, the use of colour brings so much to the story. With warm tones we can feel all the vibrance and excitement of our little main character. The textures are also so beautiful, and the sometimes murky backgrounds give the readers the feeling that they are indeed in a forest just after the rain, just like Pokko. There is something very charming and enchanting in these illustrations.

Please run to librairies and bookshops to take a look at this book. The story is funny and filled with incredible characters. The art is rich, cozy and so expressive that you will feel like you are part of Pokko’s eclectic band. Finally, take a moment to appreciate how simple, yet complex, each page is. I spent a lot of time studying this seemingly contradictory fact of the book, and I am leaving it feeling impressed and inspired.

Pokko and the Drum, Matthey Forsythe, Simon and Schuster


 

Book review: The Laughing Willow, by Pog and Maurèen Poignonec

(Ce livre a été traduit en français et en espagnol! Youpiiii!)

Il y a quelques semaines, j’ai partagé un autre des magnifiques livres de Matthew Forsythe, Mina. Après l’avoir lu, j’ai voulu en savoir plus sur le monde incroyable de cet illustrateur, et je viens de recevoir Pokko et le tambour de la bibliothèque. J’ai beaucoup aimé Mina, mais je crois que j’aime encore plus ce livre !

Cette année, en rédigeant ces critiques de livres, j’ai réalisé qu’une chose qui fait vraiment la différence pour moi dans un livre d’images est d’avoir un personnage principal curieux, aventureux, qui n’a pas peur d’essayer des choses et d’explorer son environnement. C’est peut-être pour cela que j’ai tant aimé Pokko : elle n’a pas peur d’utiliser un lance-pierre, de se promener sur un lama ou d’être bruyante. Cette petite grenouille a une personnalité si forte et ne semble avoir peur de rien. J’ai adoré la façon dont elle interagit avec de nombreux autres animaux de la forêt, même un loup, d’une manière directe et passionnée. Les autres personnages du livre étaient pleins d’humour : ses parents étaient particulièrement stoïques face à leur fille tapageuse. J’ai aussi beaucoup aimé voir tous les animaux différents que Pokko a pu rallier avec son tambour. En nous emmenant dans toute la forêt, cette petite grenouille est attachante et donne envie d’en savoir plus sur sa prochaine aventure !

Ce qui m’a particulièrement impressionnée dans ce livre, c’est la façon dont les personnages très simples sont si expressifs : en quelques lignes ou changements, Pokko passe de la prudence à l’audace, ses parents de la détente à la terreur, et le loup de son côté effrayant à la mortification. Simplifier les choses à l’extrême est un talent incroyable, et cet illustrateur est vraiment un maître en la matière. Tout comme dans Mina, l’utilisation de la couleur apporte beaucoup à l’histoire. Avec des tons chauds, nous pouvons ressentir toute la vibration et l’excitation de notre petite protagoniste. Les textures sont également très belles, et les arrière-plans parfois sombres donnent aux lecteurs l’impression d’être dans une forêt juste après la pluie, tout comme Pokko. Il y a quelque chose de très charmant et d’enchanteur dans ces illustrations.

Courez dans votre bibliothèque et votre librairie pour jeter un coup d’œil à ce livre. L’histoire est drôle et remplie de personnages incroyables. L’art est riche, chaleureux et si expressif que vous aurez l’impression de faire partie du groupe éclectique de Pokko. Enfin, prenez un moment pour apprécier la simplicité et la complexité de chaque page. J’ai passé beaucoup de temps à étudier cette réalité apparemment contradictoire du livre, et j’en sors impressionnée et inspirée.

Pokko et le tambour, Matthew Forsythe, Comme des Géants

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s